vendredi 30 août 2013

Intervie Stéphane Pompougnac pour la sortie de "Hôtel Costes XI"


Interview Stéphane Pompougnac :

Stéphane Pompougnac nous revient avec le XIème volet de sa série "Hôtel Costes". Toujours aussi classieuse et éclectique, sa touche ne cesse de séduire un auditoire fidèle et exigent. Il nous livre quelques détails sur sa vie et son activité au sein du label Pschent.

 

1) Emploi du temps d'une journée type de Stéphane Pompougnac (du lever au coucher)


Je commence toujours ma journée par un jus d’orange pressé vers 7h30, avant d’emmener mes enfants à l’école. Plutôt 14h les lendemains de live…
J’allume la musique dans le salon avant de prendre ma douche.
Je check mes mails et mon agenda.
Déjeuner entre amis.
Je passe généralement l’après-midi en studio à écouter les derniers morceaux reçus ou à composer.
Je récupère les enfants à l’école.
Je dîne en famille avec ma femme.

Tout cela est bien sûr très différent quand je suis en tournée…


2) Dans cette suractivité et parmi ces déplacements continuels, as-tu encore le temps pour une véritable écoute de la musique (la tienne et celle des autres) ?


Bien sûr, c’est même une priorité ! Tous les gadgets modernes me facilitent d’ailleurs la tâche.


3) Et d'ailleurs quelles musiques écoutes-tu ? quel genre pour quel moment ?


Je suis très éclectique. Mes coups de cœurs en ce moment sont Bjork, Shazz, et Variety Lab. Je passe la journée avec de la musique dans les oreilles, il m’est difficile de définir à quel moment j’écoute tel ou tel type de musique…


4) Quels sont tes critères de séléction lorsque tu prépares une tracklist pour une compilation Costes ? Es-tu entièrement libre dans tes choix ?


Je fonctionne vraiment au coups de cœur, tout en cherchant à rester fidèle à l’esprit  des établissements Costes. Aucune contrainte particulière cependant. On reçoit une cinquantaine de CD par mois, ce qui me laisse pas d’heures d ‘écoute à effectuer…



5) Tries-tu toi même les sons qui te parviennent ou as-tu un "assistant" qui pré-sélectionne et dégrossit le tout ?

Je travaille en étroite collaboration avec le directeur artistique de Pschent, Charles Shillings, et de mon complice Marc Ritchie.




6) L'art du mélange (mix des morceaux) est-il primordial pour toi, car dans tes compiles tu sembles vouloir t'effacer en juxtaposant les plages sans user d'effets, de nappes sonores et autres artifices...Et lors de tes sets en club comment envisages-tu l'art du mix ?


Seule la onzième compilation est ainsi, les autres étaient mixées. Pour ce qui est des sets en club, le principal pour moi est de prendre mon pied et de voir que les autres le prennent aussi en écoutant ma musique.


7) Si tu devais choisir un morceau de ton dernier opus, XI° de la série, lequel serait-il ? Pourquoi ?


Très certainement Shazz, avec leur album « Mirage ». Cet artiste sait me faire voyager et possède une identité musicale originale que j’adore.


8) Dans ton activité de DJ, quel moment d'une soirée préfères-tu pour jouer ? pourquoi ?


Chaque moment  d’une soirée à son importance. Le début est primordial puisqu’il faut pouvoir mettre les gens dans l’ambiance, chauffer la piste. Une fois que la machine est lancée, on ne fait plus vraiment attention est tout se déroule naturellement. Mais le monent le plus agréable est certainement quand la fête bas son plein en plein milieu de la nuit !

9) Le plus beau souvenir d'une performance, où, quand et pourquoi ?


Les soirées privées en générales sont toujours magiques car elles représentent l’aboutissement d’un rêve de gamin. Etre entouré de stars et de personnes que l’on admire et qui, l’espace d’une nuit, vous écoutent faire ce que vous faites le mieux…

10) Le pire souvenir de soirée ? (un bide ou autre)


Je me suis une fois retrouvé dans une soirée très étrange à Moscou, ou je me suis finalement demandé si je n’étais pas « hottage » de la soirée... Ça s’est finalement bien terminé.

11) Tu mixes avec quel matos ? (en général)


Pioneer CDJ 1000 en général.

12) Comment se passe la promo d'une compile Costes ?


C’est un rythme soutenu, mais c’est toujours agréable d’être mis en avant et de parler de ce que l’on aime.


13) Retour sur ta carrière, as-tu des regrets ou des remords ?

Aucun ! Comment avoir des regrets lorsque l’on mène la vie dont on a toujours rêvé… ? J’ai un travail que j’aime, le succès, et une famille formidable… !





14) Projection vers l'avenir, tes futurs projets (dans la musique ou autre) ?

Je termine ma tournée internationale qui se prolonge à priori jusque Janvier, mais je travaille aussi sur d’autres projets dont il est encore un peu trop tôt pour en parler pour l’instant….

Aucun commentaire:

Publier un commentaire