jeudi 2 décembre 2021

Pierre Fenichel - French Connection (Label Durance/Absilone)

Pierre Fenichel - Frenchtown Connection (Label Durance/Absilone)

Partenaire de Raphaël Imbert au sein de la compagnie Nine Spirit, membre du Maluca Beleza et du 4 Vents quartet, le contrebassiste Pierre Fenichel nous présentait le 15 Octobre dernier son opus Frenchtown Connection. Le recueil rassemble les arrangements de 6 titres puisés dans la diversité musicale jamaïcaine (d'où le jeux de mot avec le nom du fameux quartier de Trenchtown à Kingston) et aligne également 2 compositions inédites du jazzman marseillais qui, avec son quintet, s'amuse par ailleurs à évoquer une B.O. qui a marqué l'imaginaire de la cité Phocéenne à la fin des années 70, celle du polar French Connection de l'américain William Friedkin, film qui s'inspire des réseaux mafieux de la French Connection, organisation criminelle qui importait à l'époque depuis la France - et Marseille en particulier - la majeure partie de l'héroïne consommée aux États-Unis. 

Accompagné par le trompettiste sud-africain Marcus Wyatt, le batteur Simon 'Braka' Fayolle, le guitariste Thomas Weirich et le tromboniste Romain Morello, Pierre nous offre ainsi des reprises singulières et immersives de succès reggae et ska que l'on doit aux Skatalites, à Ken Booth, Count Ossie ou encore à Ernest Gold, explorant de fait, l'univers fascinant du blues et des sonorités afro-caribéennes, terreaux fertiles du jazz

Un album élégant, intimiste et chargé d'émotions, à l'image du sublime "Bongo Man"...


mardi 30 novembre 2021

Maluca Beleza - O Silencio Imperfeito (Label Durance/Absilone)

 Maluca Beleza - O Silencio Imperfeito (Label Durance/Absilone)

Piloté par la chanteuse Caroline Tolla, le projet Maluca Beleza se propose de marier les sonorités brésiliennes de la MPB, de la samba, de la bossa nova ou du forro, à un jazz-fusion nourri de rock, de psychédélisme et même de reggae. O Silencio Imperfeito, premier opus de la formation marseillaise, rassemble 9 titres dont 7 compositions du contrebassiste Pierre Fenichel, élaborées autour des poésies de personnalités emblématiques de la littérature brésilienne, Thiago De Melo, João Cabral de Melo Neto et Cecilia Meireles, mais aussi autour des textes du jeune musicien nordestin Rodrigo Samico et de Caroline elle-même. Epaulés par le guitariste Wim Welker, le clarinettiste Roman Gigio-Gary, le tromboniste Romain Morello et le batteur Julien Heurtel, Caroline et Pierre reprennent également deux titres : l'intemporel "Na Baixa Do Sapateiro", une des deux œuvres incontournables d'Ary Barroso (avec la célèbre "Aquarela Do Brasil") et l'immersif "Search For Nirvana" de l'immense guitariste hongrois Gabor Szabo

Loin des reprises habituelles et convenues d'un répertoire brésilien usé, O Silencio Imperfeito nous embarque vers un autre Brésil, poétique et plein de surprises !





Onze Heures Onze Orchestra Vol.3 (Onze Heures Onze)

 Onze Heures Onze Orchestra Vol.3 (Onze Heures Onze)

Le label de jazz et de musiques improvisées Onze Heures Onze, fondé en 2010 par Olivier Laisney, Julien Pontvianne et Alexandre Herer, publiait il y a peu le Vol. III du Onze Heures Onze Orchestra, un des projets du collectif aux influences essentiellement modernes, largement empreint des enchevêtrements polyrythmiques de Steve Coleman et de la musique minimaliste de Morton Feldman. Faisant suite aux précédents Vol. I et II, respectivement parus en 2017 et 2018, ce dernier recueil nous présente de nouveaux musiciens qui s'illustrent au sein d'un orchestre à géométrie variable, ayant notamment compté dans ses rangs les virtuoses Magic Malik et Alban Darche

Autour des 3 membres historiques de la formation, s'illustrent les entrants Mailys Maronne aux claviers, Fanny Ménégoz à la flûte, Sakina Abdou au saxophone, Amélie Grould au vibraphone, David Chevalier à la guitare et Thibault Perriard à la batterie. 

Avec pour fil conducteur le thème des automates, chaque membre de l'ensemble a été convié à composer ou co-composer les morceaux du disque. Une manière d'écrire à plusieurs mains caractéristique du Onze Heures Onze Orchestra, qui s'attarde ici sur l'utilisation de techniques d'automatisation de jeu ou d'écriture que peuvent être la musique répétitive, la musique de processus ou l'aléatoire : accords aléatoires, mélodies aléatoires, rythmes aléatoires... Tout un programme!



jeudi 25 novembre 2021

DJ CAM & Frédéric Beneix - Wine4Melomanes (BBE Music)

DJ CAM & Frédéric Beneix - Wine4Melomanes (BBE Music)


Ce vendredi 26 Novembre 2021 paraît sur le prestigieux label anglais BBE Music un album au concept original, Wine4Melomanes. Piloté par le DJ sommelier Frédéric Beneix alias BNX - actif derrière les platines depuis la fin des années 90, créateur du label Fantômas ainsi que du collectif Zimpala - et son complice de longue date, le mythique producteur DJ CAM - pilier de l'abstract hip-hop, figure majeure de la French Touch et jazzman averti - le projet se propose de marier un vin ou un spiritueux à un morceau de musique de la même année

Le tandem suggère ainsi d'allier à la complexité, à la sensualité et à la vivacité d'un grand cru, les harmonies, les arrangements, les orchestrations, les rythmes et les mélodies d'un titre du même millésime. Ainsi, cette compilation, largement dominée par les sonorités jazz, soul, rare groove et fusion du début des années 70 jusqu'à nos jours (2016 plus précisément), regorge de surprises et de jolies (re)découvertes. 

En ouverture de Wine4Melomanes, nos deux crate diggers ont choisi "Jeux de Regards", une chanson pop au groove funky digne d'une composition de Michel Berger, que la chanteuse bordelaise Isabelle Mayereau publiait en 1977. Une année très compliquée pour les vignerons du Médoc en raison de la météo peu favorable, mais certains domaines ont tout de même su tirer leur épingle du jeu, comme le fameux Château Latour à Pauillac. Le Château Latour 1977 et "Jeux de Regards" s'accordent alors singulièrement selon, bien sûr, les critères de nos deux amateurs de bonne choses.

Il en va de même pour les 12 autres titres de l'opus, soigneusement associés à leur élixir. "The Sand", de la formation soul jazz basée au Pays-Bas, Larry Rose Band et qui paraissait en 1978 sur l'album The Jupiter Effect, matche avec le Chablis Grand Cru Les Grenouilles de la même année. "Scott Joplin" d'Horace Silver & The L.A Modern String Orchestra semble être taillé pour accompagner un Pinot Noir d'Oregon 1983 de la Yamhill Valley, et cætera... 

Belle initiative !







mercredi 24 novembre 2021

Régis Huby, Bruno Chevillon, Michele Rabbia - Codex III (Abalone/L'Autre Distribution)

Régis Huby,  Bruno Chevillon, Michele Rabbia - Codex III (Abalone/L'Autre Distribution)

Les 3 complices que sont les jazzmen Bruno Chevillon (contrebasse), Michele Rabbia (percussions/batterie) et Régis Huby (violons), publiaient le 28 Mai dernier l'immersif Codex III, un recueil de 7 pièces ambient, basées sur l'improvisation et la composition en temps réel. Entre les sonorités acoustiques de leurs instruments respectifs, qu'ils explorent de façon singulière et les textures électroniques, qu'ils tissent et qu'ils combinent en live, les musiciens parviennent à élaborer un univers sonore complexe et pluriel, à la fois méditatif ("New Chapter", "In The Distance") et hypnotique ("Another Face"), angoissant ("The Missing Page") et bruitiste ("Suspensive World"). 

Laissant libre cours à son imagination et à son expertise des musiques improvisées, le trio invente son propre langage fait de pulsations nocturnes et d'atmosphères sci-fi aux tensions électro-acoustiques dramatiques, de grondements organiques et de rugissements glaçants, de notes dissonantes et de murmures subaquatiques.



Thierry Eliez - Sur L'Ecran Noir (Le Triton/L'Autre Distribution)

Thierry Eliez - Sur L'Ecran Noir (Le Triton/L'Autre Distribution)

Le pianiste et chanteur Thierry Eliez, pilier discret du jazz hexagonal, publiait le 25 Juin dernier Sur L'Ecran Noir, un album tendre et intimiste reprenant 13 chansons écrites par Michel Legrand pour Claude Nougaro. En conviant 10 voix incontournables de la scène musicale française - un casting haute couture qui brille par sa diversité et sa justesse - il a souhaité rendre hommage à ces deux monstres sacrés: au poète toulousain bien sûr, qu'il admire depuis sa plus tendre enfance, mais aussi à l'immense compositeur aux trois Oscars, auprès duquel il a si souvent collaboré.

Accompagnant ainsi Alain Chamfort, Médéric Colignon, Stella Vander, Célia Reggiani, JP Nataf, Ceilin Poggi, Thomas de Pourquery, Paloma Pradal et Manu Domergue, le pianiste aux mille facettes a su redonner vie à ces pièces sublimes dont l'écriture est évidemment très cinématographique. Jusque là, elles n'avaient jamais véritablement trouvé d'autres voix que celle du Petit Taureau, surnom affectueux que l'on donnait à l'auteur des intemporelles "Nougayork", "Cécile ma fille" ou encore "Tu Verras".

Si Eliez s'attèle magistralement à élaborer les parties instrumentales des chansons, il donne également de la voix à deux reprises, lors de l'ouverture avec l'emblématique "Le Cinéma", ainsi qu'en clôture avec l'envoutant "Le Paradis", où il s'illustre en duo avec la divine Ceilin, œuvrant aussi à la direction artistique de l'opus.

Essentiel!



vendredi 19 novembre 2021

Lioness Shape - Impermanence (Laborie Jazz)

Lioness Shape - Impermanence (Laborie Jazz)

Paru le 07 Mai dernier sur le label limougeaud Laborie Jazz, le singulier Impermanence est le premier opus du trio toulousain Lioness Shape, très beau projet jazz prog. aux accents world et indie pop, piloté par la chanteuse et compositrice Manon Chevalier. Epaulée par les précieuses Ophélie Luminati à la batterie et Maya Cros aux claviers, elle interprète en anglais, français ou espagnol des textes forts et engagés, habillés de mélodies touchantes aux couleurs musicales intrigantes. 

Les ambiances changeantes et les mélanges curieux (aux notes électriques parfois dissonantes) que nous présente le disque, font voler en éclats les conventions et les a priori. La voix douce et enivrante de Manon plane sur les textures et les rythmiques tour à tour volcaniques et immersives que brodent soigneusement ses deux complices. Lioness Shape élabore ainsi au long des 10 compositions d'Impermanence des atmosphères fusion à la beauté fugace, troublante et tenace

On pense à Björk bien sûr, mais également au jazz scandinave... Mention particulière pour le très soulful "Self Reliance".