jeudi 5 septembre 2013

Paolo Fresu – Concert au cedac de Cimiez le 07/11/2008


Paolo Fresu – Concert au cedac de Cimiez le 07/11/2008

Paolo Fresu est un de ces musiciens de jazz dont le son, le grain et la musicalité parlent à tous. Né en Sardaigne en 1961, la trompette s’impose à lui dés le plus jeune âge et l’accompagne durant toute l’adolescence. Mais ce n’est qu’à l’écoute de Miles Davis et de John Coltrane, à 20 ans, que sa vie bascule dans l’univers de la note bleue, celui des clubs, des jam sessions et de la nuit. Le 7 Novembre dernier, dans la salle Stéphane Grappelli du cedac de Cimiez à Nice, eut lieu une représentation exceptionnelle du trompettiste épaulé par son « Devil Quartet ». Composé de Paolino Dalla Porta à la contrebasse, Bebo Ferra à la guitare et Stefano Bagnoli à la batterie, la salle, comble pour l’occasion, a pu assister à une prestation élégante menée toute en finesse et en douceur. Un éclairage tamisé, des sonorités cool et intimistes, une proximité séduisante que Paolo a cultivée tout au long du concert en plaisantant avec un auditoire conquis, lui contant ses périples de musiciens et sa vie de jeune papa. Certes les fantômes de Miles et de Chet ont flotté toute la soirée autour de la formation italienne, à partir du « Another way to Tombouctou » jusqu’à la dernière « berceuse » du rappel, mais la force de Fresu s’est justement cette capacité à raviver des couleurs connues sans trop en faire, usant de suavité il affiche une personnalité propre, attachante et généreuse. Ses mélodies, souvent d’une simplicité déconcertante, recèlent des trésors harmoniques. La profondeur de ses compositions, la maîtrise de son souffle et le contrôle total de son instrument et de sa boîte à effets mettent en valeur un son feutré et délicat, mêlant mélancolie et nostalgie. Un charme à l’italienne efficace.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire