mercredi 4 septembre 2013

Mantler – Monody (Tomlab)


Mantler – Monody (Tomlab)

Voici sans aucun doute un des albums les plus touchants qui soient sortis depuis le début de l'année. Mantler alias Chris A. Cummings, originaire de Toronto, dévoile son dernier projet intitulé Monody. Véritable petit bijou soul 70's, smooth jazz et soft pop, l’artiste nous propose une immersion dans son univers intimiste et profond. Sa voix douce qui gémie, hésite, tremble et tâtonne séduit et capte immédiatement l’attention... Ses rythmes lents et planants plantent le décor d'un film à l'histoire ambiguë, grave et légère à la fois, où  son piano électrique Wurlitzer diffuse ça et là ses vapeurs mélodiques atmosphériques chaleureuses et envoutantes puis soudain angoissantes et oppressantes. Mantler change de style et surprend sans cesse, de la ballade pop mélancolique (Also Close The Rainbow) au son white funk (Fresh And Fair) ou à la soul 70's (Fortune Smiled Again et In Stride), ce caméléon musical n'a pas peur des écarts et mène l'auditeur d'un espace à un autre sans aucune faute de goût. Ses berceuses enivrantes et son timbre curieux marquent l'esprit comme peu savent le faire. Monody trouve sa beauté entre la maladresse d'un chant incertain qui devient sexy et la mollesse de ses tempos lents et cotonneux... C'est un disque poétique et nécessaire !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire