mardi 20 août 2013

Letherette – Letherette (Ninja Tune/Pias)


Letherette – Letherette (Ninja Tune/Pias)

Annoncé comme un véritable raz de marée venant dévaster tout un littoral de la musique électronique, le phénomène Letherette est en effet à la hauteur de la réputation qu’on lui prête.

Remarqué jusqu’ici grâce à des EPs percutants et leurs excellents remixes, notamment pour Bibio avec le titre « Lovers’ Carvings », le duo anglais publie enfin un premier album éponyme brillant, éclairé et ravageur.

Leurs références sont clairement affichées, au hasard d’un « After Dawn », d’un « Warstones » ou d’un « D&T », on devine l’influence des meilleures heures de Daft Punk et Cassius, avec des synthés puissants et saturés, des beats électro/funk trempés dans la French Touch et des samples de voix hachurés extirpés de tubes disco… Bref, une house funky à souhait avaleuse de dancefloor !

Mais Letherette est à double tranchants, si d’un côté l’électrochoc bat la cadence, de l’autre on découvre des sonorités chères à des artistes tels que Madlib, Prefuse 73 ou même Jay Dilla, un abstract Hip-Hop du meilleur effet comme l’expriment les titres « I Always Wanted You Back » ou l’abyssal « Cold Clam » et sa reverb. aquatique.

Le Dj/producteur/animateur radio et dénicheur de talent, Gilles Peterson ne s’est pas trompé en sélectionnant un de leur track pour une de ses compilations Brownswood Electric, et la sortie de leur LP  sur le célèbre label anglais Ninja Tune, autre gage de qualité, va leur permettre de gagner une audience plus large et bien méritée.

Letherette ravira à coup sûr les noctambules férus de sonorités club et satisfera le mélomane plus introverti qui apprécie écouter sa musique au casque, isolé du reste du monde. Bibio dit à leur sujet que « c’est sexy et frais et déjà en train d’être imité, mais comme pour beaucoup d’imitations, elles n’égalent jamais l’original »

En bref, la critique comme le public ne tarie pas d’éloges au sujet de cette implacable machine à faire danser et rêver ! Un must have !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire