vendredi 6 novembre 2015

Ameen Saleem - The Groove Lab (Via Veneto Jazz/Socadisc)


Ameen Saleem - The Groove Lab (Via Veneto Jazz/Socadisc)

Le nom du bassiste/contrebassiste originaire de Washington DC, Ameen Saleem, ne vous dira peut être rien, il est pourtant loin d’être un inconnu. Officiant notamment depuis plus de 6 ans aux côtés du trompettiste Roy Hargrove dans son Roy Hargrove Quintet et son RH Big Band, il est l’artisan d’un groove élégant, puissant et contagieux. Installé à New York, le musicien impose d’emblée sa versatlité, oeuvrant dans différents registres il matine son swing de sonorités néo-soul et de beats funky.

Homme de l’ombre, il publie aujourd’hui sur le label italien Via Veneto Jazz (qui tente une perçée en France), son premier album solo baptisé The Groove Lab. Le disque porte bien son titre puisqu’on y devine toute l’effervescence du mode de vie de Brooklyn, qui devient peu à peu le vivier du jazz américain aux dépens de Manhatan, où les loyers exorbitant chassent les clubs.

Ce laboratoire du groove débordant d’énergie et de raffinement se décline en 13 compositions qu’Ameen a choisi d’interpréter avec la crème des musiciens new-yorkais, on note alors la présence de l’époustouflant saxophoniste Stacy Dillard, de l’excellent pianiste Cyrus Chesnut, des batteurs Jeremy “Bean” Clemons et Gregory Hutchinson, du guitariste Craig Magnano et de l’immense Roy en personne. Bien évidemment ce casting demeurerait incomplet sans citer les chanteuses Mavis “Swan” Poole et Ramona Dunlap, qui inondent d’une puissante vibe soul/R&B les vibrants et sensuels Don’t Walk Away, For My Baby et Best Kept Secret.

The Groove Lab renoue avec le son que Roy Hargrove nous proposait du temps de son terrible RH Factor, un projet jazz/funk efficace et prenant qu’Ameen Saleem emmène, avec créativité et fluidité, fricotter avec les travaux de RobertGlasper et autres Esperanza Spalding.
 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire