vendredi 6 septembre 2013

SIVUCA – O POETA DO SOM


SIVUCA – O POETA DO SOM

Un vieil homme est assis au milieu d’une scène vide avec, pour seul compagnon, son accordéon. Cheveux blancs et barbe blanche, il semble sublimer le thème qu’il interprète, ses yeux fermés sont dissimulés derrière des verres épais sertis sur une monture noire. Sivuca ne voit pas ou presque plus. « Quando Me Lembro » (« lorsque je me souviens »), joué en solo, est le préambule de son ultime concert organisé par son épouse en juin 2006 à Parïba, état du Nordeste brésilien. Donnant lieu à l’enregistrement du DVD « O Poeta Do Som » (« le poète du son ») - contenant 12 morceaux, 2 bonus et le making of -, ce cadeau d’amour de pure beauté montre ce vieux barbu génial, entouré de 11 formations prestigieuses, enchaîner des titres composés en grande partie par Gloria Gadelha (sa femme). Né en 1930, Sivuca débute sa carrière de Sanfoneiro (accordéoniste) à 9 ans et enregistre son premier album à 18 ans. Prolifique et curieux, « O Mestre Sanfoneiro » joue tous les styles dans le monde entier, mais c’est son Nordeste natal qui l’obsède et l’inspire ; en effet le Forrô - musique traditionnelle ancrée dans cette région du Brésil – ne le quittera jamais et le plus bel hommage qu’il ait pu lui rendre est sa sublime interprétation de « Visitando Zabelê » accompagné de la compagnie Clâ Brasil, où son swingue semble prolonger une vie déjà bien remplie. Témoignage touchant d’un héros brésilien disparu en Décembre 2006 à l’âge de 76 ans.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire