lundi 9 septembre 2013

Nancy Vieira - No Ama (Lusafrica)


Nancy Vieira -  No Ama (Lusafrica)

Nancy Vieira est sans doute l’une des plus belle voix du Cap-Vert, jeune chanteuse issue d’une famille aisée, elle baigne dans la musique depuis son plus jeune âge, bercée au son des accords de guitare de son père qui, outre sa carrière dans la politique et la marine marchande, accompagna autrefois la regrettée diva aux pieds nus Césaria Evora. Débutant sa carrière musicale en 1996 avec la parution de son premier opus Nos Raça, la chanteuse originaire des îles de Santiago et Sao Vicente, publie aujourd’hui son quatrième disque intitulé No Ama. Encensée par la critique pour la qualité et la beauté de sa voix limpide et parfaitement maîtrisée, Nancy chante la Morna (style apparu au milieu du XIX° siècle à Boa Vista), cette musique si délicate et chaloupée que Césaria a largement contribué à diffuser au niveau international avec notamment le fameux titre Sodade. On y retrouve les ingrédients qui font tout le charme de cette Bossa Nova cap-verdienne, le cavaquinho, la guitare portugaise, les percussions, le piano et la flûte, dirigés par Nando Andrade qui suivit jadis sur scène comme au studio Miss Perfumado. Le Brésil s’invite évidement au détour d’un hommage qui lui est rendu, Brasil (Nos Sohno Azul), ainsi qu’ailleurs où les influences de Maria Bethania, Caetano Veloso ou même Tom Jobim sont perceptibles. Le fado fait aussi partie de ses références culturelles lusophones est apparaît ça et là, avec ce ton grave qui caractérise tant la complainte portugaise. Nancy a choisi ses textes parmi le répertoire classique (B. Leza et Amandio Cabral) mais en a aussi puisé parmi ceux de la nouvelle garde d’auteurs, dont certains noms sont déjà bien connus, comme Teofilo Chantre ou encore Tutin d’Griralda. La poésie d’Eugenio Tavares trouve aussi sa place parmi les 12 perles créoles qui composent ce petit bijou. On n’y retrouve pas le pathos et le grain d’une Césaria mais la clareté de ce timbre enchanteur est au combien envoutant et séduisant… Un véritable plaisir d’écoute !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire