vendredi 4 août 2017

Flèche Love - Umusuna Feat. Rone (Musique Sauvage/Pias)

Flèche Love - Umusuna Feat. Rone (Musique Sauvage/Pias)

L'auteure, chanteuse et compositrice Amina Cadelli alias Flèche Love nous offre via Musique Sauvage son nouveau single intitulé "Umusuna", réalisé en collaboration avec le producteur français Rone. Odyssée électronique sombre et mystique, le titre saisit d'emblée par sa profondeur et l'épaisseur de ses textures pop organiques, portées par une mélodie captivante servant d'écrin couvert d'épines à la voix rauque, puissante et hypnotique de cette jeune artiste engagée et bourrée de talent.
"Umusuna", mot venu du fond des âges de la langue japonaise, renvoie à la naissance, à la notion de double et de contraires qui s’harmonisent, au sol aussi, à la terre natale.

Ex-chanteuse du groupe suisse Kade­bos­ta­ny, elle signait et interprétait il y a peu le succès international de The Avener "Castle In The Snow". Ayant depuis fait peau neuve, elle renaît ici sous un nouveau pseudo qu'elle avait déjà utilisé l'an passé sur une prod de Kazy Lambist "Clouds". Alternant toujours flow hip-hop intense et chant R&B langoureux, elle opte pour une ambiance plus mystérieuse et magnétique orchestrée par son acolyte qu'elle considère comme un "magicien sonore". Ce dernier lui tisse une instrumentation épique et envoutante qui n'est pas sans rappeler les débuts de Flume. Ses propos revendiquent clairement des valeurs féministes au sens noble du terme, s'insurgeant notamment contre le sexisme ambiant dans le monde de l'art et de la musique en particulier. Une renaissance qui semble lui donner des ailes puisque Flèche Love prépare un album pour 2018 où il seront conviés bon nombre d'invités.

Certains trouveront peut être dans le personnage que se forge Amina, un écho à Nagiko, héroïne du film The Pillow Book de Peter Greenaway, en effet ses tatouages peuvent rappeler les travaux de calligraphie que la japonaise vengeresse réalisaient sur son propre corps et celui de ses amants, utilisant leurs peaux comme les pages de son livre.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire