Affichage des articles triés par pertinence pour la requête Lucas Saint Cricq. Trier par date Afficher tous les articles
Affichage des articles triés par pertinence pour la requête Lucas Saint Cricq. Trier par date Afficher tous les articles

vendredi 15 octobre 2021

Panam Panic - Love Of Humanity (Melius Prod./Inouïe Distribution)

Panam Panic - Love Of Humanity (Melius Prod./Inouïe Distribution)

Amateurs de musique électronique, de jazz et de sonorités urbaines réjouissez-vous, Panam Panic est là! 

D'emblée, le ton est donné avec "Love Of Humanity", composition qui donnera son titre au disque et qui ouvre les festivités de la plus belle des manières, avec ses nappes de claviers immersives et un déferlement rythmique véloce et précis. Elle nous replonge dans les meilleurs moments d'un jazz mutant en pleine effervescence dès la fin des années 90 baptisé nu-jazz, avec notamment ses mariages d'harmonies sophistiquées et d'instrumentations typiquement jazz/funk, ses improvisations libres et ses incursions - plus ou moins poussées - dans différents styles musicaux comme la house, le breakbeat, le hip-hop ou encore l'ambient. On repense alors à quelques artistes marquants de l'âge d'or de l'électro-jazz hexagonal, comme DJ Cam, St Germain, Laurent DeWilde, Llorca, Metropoloitan Jazz Affair ou encore Erik Truffaz qui, avec d'autres, bousculaient les dancefloors à cette époque. 

Pas étonnant donc, de retrouver en 2004 Robin Notte, tête pensante de Panam Panic, à l'origine d'un autre projet incontournable de cette mouvance, le fameux Wise et son excellent opus Electrology, au sein duquel œuvraient les cadors Guillaume PonceletFlavio Boltro, David Linx ou Julien Loureau.

Le claviériste parisien au CV plus que bien rempli, formait Panam Panic en 2008. Love Of Humanity est la troisième réalisation du groupe à géométrie variable, composé pour l'occasion du trompettiste Alexandre Herichon, du saxophoniste Lucas Saint-Cricq, du bassiste Pierre Elgrishi et du batteur Tao Ehrlich. Pensé en réaction à la situation que le monde subit depuis 2020, il dégage des vibrations soulful positives et fédératrices, imposant un jazz accrocheur dopé au groove, suffisamment pointu pour ravir les connaisseurs et assez accessible pour convertir les plus réticents. 

On notera par ailleurs, qu'aux côtés du quintet, officient deux rappeurs américains que Robin affectionne tout particulièrement, l'emblématique Mattic (de Wax Taylor) et Yagomeans. Ils donnent au disque un supplément d'âme de choix qui rappellera aux aficionados de la fusion du jazz et du hip-hop, les travaux de Robert Glasper, Q-Tip, Jazzmatazz, Ronny Jordan, The RH Factor ou bien sûr des nantais Hocus Pocus.




mardi 8 mai 2018

Thierry Maillard Big Band - Pursuit Of Happiness (Ilona Records/L'Autre Distribution)

Thierry Maillard Big Band - Pursuit Of Happiness (Ilona Records/L'Autre Distribution)

Le pianiste Thierry Maillard, figure emblématique de la scène jazz hexagonale depuis une vingtaine d'années, présente sur Ilona Records un projet singulier, le premier du genre pour l'artiste cumulant 14 albums au compteur, il s'agit de Pursuit Of Happiness, un disque pour big band écrit et arrangé pour 15 musiciens triés sur le volet (Médéric Collignon, David Enhco, Lucas Saint Cricq et Daniel Zimmermann pour ne citer qu'eux). Les 8 compositions de l'opus expriment l'ensemble des influences qui jalonnent le parcours artistique du musicien, habité par le lyrisme et le romantisme de la musique classique, la fougue et l'énergie du jazz-rock, les expérimentations de la musique contemporaine ou les audaces de Bill Evans et Chick Corea.
Aventure musicale et humaine saisissante, ses orchestrations sophistiquées et envoutantes nous plongent dans un grand tourbillon mélodique et harmonique vertigineux, ponctué de déferlantes rythmiques hypnotiques et fédératrices.
On pense bien évidemment aux récents travaux de la vocaliste et compositrice parisienne, Ellinoa, qui, dans son excellent Wanderlust, était elle aussi frappée par la fièvre du jazz format XXL, une épidémie de vibrations positives et hautement contagieuses.



jeudi 12 mars 2015

The Empire Of Sound – Out Of The Norm (L’Autre Distribution)


The Empire Of Sound – Out Of The Norm (L’Autre Distribution)

Forcément, quand Mattic est dans la place on ne peut que s’attendre à un déferlement de grooves jazzy et de flows old-school des plus classieux. Le projet Empire Of Sound est né de la collaboration entre le MC américain et le beatmaker français Juke, claviériste addict de la chaleur analogique. Leur passion commune pour la black music, notamment le jazz, la néo soul et le hip-hop, ainsi que leur désir de jouer et d’enregistrer en live, les poussent à s’entourer d’un véritable jazz band. Rejoint par le batteur Romain Joutard, le bassiste Julien Hermé, le guitariste Benoît Medrykowski et le saxophoniste /Dj Lucas Saint Cricq, le duo nous proposent 12 compositions séduisantes et inspirées, dont les références sont puisées dans le jazz teinté d’accents urbains des excellents Roy Hargrove et Robert Glasper, le rap east-coast de The Roots et Talib Kweli sans omettre la référence R&B absolue, D’Angelo, incarné par la voix sensuelle de Gimenez E dans le brulant Lost My Soul Into You. Outre le crooner soul originaire du sud-ouest, Out Of The Norm nous présente les chanteuses Lil Swan et Mafé, les rappeurs Racecar et Justin Percival… Du très beau monde en somme pour un disque qui enjambe l’Atlantique, fusionnant deux univers aux trajectoires distinctes mais s’accordant  comme une évidence !