mardi 13 septembre 2016

Tamer Abu Ghazaleh – Thulth (Mostakell/Differ-ant)


Tamer Abu Ghazaleh – Thulth (Mostakell/Differ-ant)

Artiste complet et engagé, sans doute le plus doué de sa génération et pour certains considéré comme le plus novateur d'un monde arabe moderne, le palestinien Tamer Abu Ghazaleh nous présente son troisième opus intitulé Thulth. Né au Caire, il étudie le oud, le buzuq, la musicologie, la composition, l'orchestration et la performance à Ramallah sous la houlette de l'immense Khaled Jubran.

Le chanteur, multi-instrumentiste crée en 2008 une plate-forme créative dédiée à la nouvelle scène indépendante du monde arabe nommée eka3, promouvant autant des artistes issus du rock que de la musique électronique ou instrumentale plus traditionnelle. Outre le label Mostakell, il fonde dans la foulée une agence de booking et de licence, puis un magazine de musique. En découle ce dernier album qu'il imagine comme une compilation de ces 8 années d'échanges et de collaborations.

Au chant, aux chœurs, au oud et aux effets, il est entouré du batteur Khyam Allami, du claviériste Shadi El-Hosseiny, du bassiste Mahmoud Waly et du percussionniste Khaled Yassine. Ensemble ils élaborent de riches textures sonores, complexes et hypnotiques lorgnant souvent sur le rock et mêlant habilement sonorités moyen-orientales et FXs. La formation alterne temps calmes aux ambiances douces voire radieuses et moments de fureur, de brutalité et de frénésie. A l'image du titre "Takhabot" où humour et légèreté (avec un clin d'œil à la panthère rose) se heurtent soudainement à un mur de son rageur et frénétique, les prouesses vocales de Tamer se montrent pour le moins vertigineuses ("Namla").

Aucun commentaire:

Publier un commentaire