jeudi 25 juin 2015

Al Di Meola – Elysium (Inakustik Records)


Al Di Meola – Elysium (Inakustik Records)

Le guitar hero italo-américain Al Di Meola publie un nouvel album studio intitulé Elysium. Après 40 années de carrière marquées par une problématique de fusion (entre jazz, rock puis influences latines) et de réinvention des genres, sa technique sophistiquée et sa virtuosité déroutante s’expriment ici à travers toutes sortes de guitares, l’artiste y mêle ainsi les sonorités douces et chaudes des cordes nylon, à celles métalliques de la guitare folk, brillantes et riches de la 12 cordes, puissantes et tranchantes de l’électrique.

Accompagné de trois claviéristes (Barry Miles, Philippe Saisse, Mario Parmisano), d’un batteur (Peter Kaszas) et d’un percussionniste indien (Rhani Krija), le compositeur très imprégné des cultures gipsy et flamenca a choisi pour l’occasion de ne pas s’entourer de bassiste, une absence notable dans un projet jazz rock, mais compensée par des arrangements de guitares conçus sur mesure et occupant un vaste espace sonore, au détriment de ses acolytes relayés en toile de fond.

Le tango d’Astor Piazzola, le flamenco de Paco De Lucia, le jazz fusion de Chick Corea, John MacLaughlin ou de Jaco Pastorius et le rock latino de Carlos Santana continuent à hanter son jardin secret, son petit coin de paradis musical accessible aux amateurs avertis.
A noter La Lluvia qui clôt Elysium tout en légèreté, un hymne smooth jazz aux reflets latins des plus estivaux.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire