jeudi 10 janvier 2019

Alfa Mist - Antiphon

Alfa Mist - Antiphon

Le jeune producteur londonien Alfa Sekitoleko alias Alfa Mist, pianiste, rappeur et beatmaker autodidacte de génie, élevé au son des emblématiques J Dilla et Madlib, mais également passionné par Miles Davis et Hans Zimmer, publiait le 03 Mars 2017 son mélancolique et retentissant Antiphon, un recueil de 8 compositions éblouissantes combinant délicieusement harmonies jazz, rythmiques hip-hop et profondeur soul. Souvent comparé, et à juste titre, à l'immense Robert Glasper, lui qui fit ses armes dans le grime avant de s'imposer comme l'un des artistes les plus prometteurs de la nouvelle scène jazz anglaise, a su cultiver des sonorités post-jazz virales, introspectives, inventives et cosmopolites. L'EP autoproduit a fait mouche dès sa sortie sur Bandcamp, avec des millions de vues sur Youtube. Accessible de par son groove urbain, raffiné de par ses thèmes vibrants et son écriture touchanteAntiphon est également porté par la grâce d'une formation virtuose, où se côtoient une pléiade de musiciens tous plus talentueux les uns que les autres et pour la plupart complices depuis l'université. S'illustrent ainsi aux côtés d'Alfa, la remarquable chanteuse et bassiste Kaya Thomas-Dyke, le trompettiste magicien John Woodham, le batteur au touché redoutable Jamie Houghton, l'excellent guitariste Jamie Leeming ou encore son pote à la voix de velours Jordan Rakei (avec qui il forme le quartet Are We Live en compagnie de Tom Misch et Barney Artist)...
Ce disque entêtant, habité de rythmiques asymétriques, d'accords décalés et d'ambiances hypnotiques, mérite une attention toute particulière!


Aucun commentaire:

Publier un commentaire