lundi 23 mars 2020

Daniel Romeo - The Black Days Session #1 (CQFD)

Daniel Romeo - The Black Days Session #1 (CQFD)

Le bassiste belge Daniel Romeo, collaborateur sur scène ou en studio d'une myriade d'artistes tels que Bernard Lavilliers, Liane Foly et Axelle Red ou encore de Paco Sery, Dj Cam, Manu Katché et Mike Stern, a souvent œuvré dans l'ombre demeurant un sideman recherché et un producteur émérite. Aussi bien à l'aise dans le milieu de la pop (directeur artistique de The Voice) que dans celui du jazz (à la section rythmique auprès d'André Ceccarelli), il collectionne depuis près de 30 ans des partenariats plus prestigieux les uns que les autres. Donc quoi de plus logique que faire de son album une ode à l'amitié tissée entre ces musiciens devenus de véritables amis?
Publiant son second disque, 24 ans après le premier et différents projets malheureusement avortés, il dévoile un savoir-faire indéniable, une technicité imparable et une exigence musicale incontestable, alignant 11 titres aux saveurs jazz-funk, dont 10 compositions de son cru, captées en live au studio Da Recording. Enregistré en seulement 4 jours dans son fief à Anderlecht, son intense et brillant The Black Days Session #1 - où s'illustrent aux côtés des incontournables Arnaud Renaville à la batterie, Eric Legnini au Fender Rhodes, Julien Tassin aux guitares et Christophe Panzani aux saxophones, des invités de marque tels qu'Alex Tassel et Flavio Boltro au bugle et à la trompette,(évoluant respectivement dans "The Black Days" et "When You Reveal Yourself"), Toots Thielemans à l'harmonica ("Vincent #1") ou encore Dré Pallemaerts à la batterie ("Pali") - ravira les amateurs d'un groove fiévreux et endiablé ("Escro") habité de sonorités cuivrées ("Fat Cat"), de cordes envoûtantes ("La Valse de Soleil Marijane") et d'un chœur céleste ("Onika"). Électrisant et sévèrement entraînant, The Black Days Session #1 nous immerge également dans un état de profonde mélancolie avec des morceaux comme "On The Edge" ou la vibrante ballade "Vincent #2". Ailleurs, il nous fait songer à l'été qui arrive à grands pas, avec ses ambiances chill apaisantes et pleines de sensualité ("Serenity")...
Un beau voyage!


Aucun commentaire:

Publier un commentaire