lundi 18 novembre 2013

Agnès Obel – Aventine (Pias)


Agnès Obel – Aventine (Pias)

La jeune chanteuse danoise Agnes Obel, nourrie de jazz et de musique classique, nous revient avec un second opus intitulé « Aventine ». Exilée à Berlin, elle a passé ces deux dernières années à confectionner, dans l’intimité de son home studio, ce petit bijou folk éthéré aux accents mélancoliques et « boisés » (dixit les Inrocks). Accompagnée du violoncelle versatile d’Agnès Müller et du piano hypnotique de Mika Posen, la compositrice nous offre un disque autobiographique touchant, convoquant les univers de Satie, Debussy, Tiersen et Lana Del Rey. La belle Agnès, de sa voix pure et vaporeuse, nous abreuve durant 11 titres, de mélodies enivrantes et légères sonnant comme la bande originale d’une nuit d’automne filmée par Jarmusch ou Burton… « Aventine » est une épure poétique rehaussée de minimalisme celtique et de délicatesse féminine… Une merveille !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire