lundi 16 février 2015

Justin Kauflin – Dedication (Jazz Village/Harmonia Mundi)


Justin Kauflin – Dedication (Jazz Village/Harmonia Mundi)

Jeune prodige du jazz, le pianiste américain Justin Kauflin publie Dedication, son premier opus d’envergure internationale signé par Quincy Jones ! Atteint de cécité à l’âge de 11 ans, le piano devient son instrument de prédilection au dépens du violon. Remarqué et formé par le trompettiste mythique Clark Terry (né en 1920 et disparu ce 22 février 2015) , le virtuose installé à New York depuis 2008 nous offre 12 compositions originales, interprétées en quartet et en trio, dont 7 rendent hommages à ses mentors les pianistes John Toomey et Liz Barnes ou à ses amis les batteurs Billy Williams (présent sur l’album) et Jay Sinnett. Ses ballades comme ses titres aux rythmes plus soutenus se nourrissent du son des légendes - Art Tatum, Bud Powell, Herbie Hancock Mulgrew Miller ou encore Dave Brubeck - et attestent d'une construction spacieuse et élégante, mettant en avant l'écriture de Kauflin mais aussi l'interprétation qu'en font ses musiciens. Le jeu de Justin est ample, aérien, raffiné et fluide; entouré du contrebassiste Christopher Smith ainsi que des guitaristes Matt Stevens (dont la présence est radieuse) et Etan Haziza (à la guitare acoustique), il élabore des ambiances où les mélodies sont enivrantes et accrocheuses, déployant un groove soyeux et communicatif rappelant la force tranquille d’un Bill Evans (son modèle). Dedication est un disque charmant et accessible qui ravira par ses accents délicats les amateurs de jazz scandinave.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire