jeudi 6 février 2014

Natalia M. King – Soulblazz (Jazz Village/Harmonia Mundi)


Natalia M. King – Soulblazz (Jazz Village/Harmonia Mundi)

Silencieuse depuis « Flesh is Speaking » paru en 2005 et ses accents folk/rock rugueux et authentiques, la chanteuse et guitariste américaine Natalia M. King nous revient avec le délicieux « SOULBLAZz », sonnant comme un retour aux sources de la musique noire américaine. Si les fantômes de Janis Joplin, des Doors et de Hendrix la hantent moins, ce sont ceux de Sam Cooke, John Lee Hooker, Nina Simone et Chet Baker qui planent autour de cet hommage vibrant et roots au jazz, à la soul et surtout au blues. Natalia nous enivre littéralement entre ballade jazzy à la Diana Krall dans « Lady Of The Night », swing désarticulé façon Monk dans « Nutty Revisited », complainte soul écorchée avec un « I’ve Changed » aux couleurs d’Amy Winehouse et blues des origines dans « Stronger Than I ».

 
 
 
 
 
 
 
D’origine dominicaine elle naît en 1969 à Brooklyn qu’elle quitte adolescente pour New-York. Après des années passées à sillonner les routes en quête de cette liberté chérie vendu par Kerouac, elle débarque à Paris et joue dans le metro avant de connaître la scène, les studios et une certaine renommée… Avec SOULBLAZz, dont sept des neuf titres de l’album ont été composés et écrits par ses soins, la chanteuse apaisée s’attèle à interpréter un répertoire gavé d’authenticité, de force et de maturité, entourée notamment de Stéphane Belmondo à la trompette et de Pierrick Pedron au sax… Que du bonheur !


Aucun commentaire:

Publier un commentaire