lundi 15 octobre 2018

Féloche - Chimie Vivante (Silbo Records)

Féloche - Chimie Vivante (Silbo Records)

Après La Vie Cajun et Silbo, respectivement parus en 2010 et 2013, le chanteur et multi-instrumentiste français Féloche nous présente Chimie Vivante, nouvel opus sorti le 14 Septembre dernier sur son tout récent label Silbo Records. Toujours armé de ses mots et de sa mandoline, l'artiste a choisi pour l'occasion d'élargir sa palette sonore et musicale, ou plutôt d’approfondir quelques pistes explorées par le passé. Auto-produit et largement façonné par ses soins, avec tout de même le concours de quelques fidèles complices à l'écriture, au violon et au chant, Chimie Vivante intègre une dimension autobiographique nouvelle et sonne plus électronique que jamais ("Combien y-a-t'il"). Cet univers aux multiples facettes se nourrit de cabaret ("Manjo"), d'electro pop ("Le Miroir", "Crocodiles"), de folk ("Tara Tari") et de world music ("Je Crie") bien sûr, mais chose plus étonnante, il affiche également des influences opéra rock ("Chimie Vivante"), electronica ("Rien de Secret"hip-hop et trap ("Fais l'Effet", "P'tite Tête")...
Une démarche osée avec ses réussites et ses failles... Mais n'est ce pas "l'album de l'amateurité" comme le dit si bien l’intéressé?


vendredi 12 octobre 2018

Nola French Connection Brass Band - Nola French Connection Brass Band (Fo Feo Productions)

Nola French Connection Brass Band - Nola French Connection Brass Band (Fo Feo Productions)

Mené par le trompettiste Hippolyte Fevre, la formation parisienne Nola French Connection Brass Band rend hommage à la tradition des ensembles cuivrés de la Nouvelle Orléans, à leur musique festive et fédératrice puisant ses influences dans le jazz new orleans bien sûr, mais aussi dans le hip-hop, la soul et le funk. Épaulé par Gabriel Levasseur, un second trompettiste, deux trombonistes, Nicolas Benedetti et Michaël Ballue, le saxophoniste Bastien Weeger, le soubassophoniste Rémi Cretal et les batteurs/percussionnistes Johan Barrer, Florent Berteau et Tao Ehrlich, le compositeur part à l’assaut du public, des rues et des clubs, avec dans son escarcelle du bonheur à partager. Avec son équipe de joyeux drilles, et comme ses compatriotes du Surnatural Orchestra, il est l'héritiers des monstres sacrés du genre, que sont les Hot 8 Brass Band, Dirty Dozen Brass Band et autres Soul Rebels...



Christophe Imbs - For Your Own Good! (Label OH!/Inouïe Distribution)

Christophe Imbs - For Your Own Good! (Label OH!/Inouïe Distribution)

Le pianiste strasbourgeois Christophe Imbs nous présente, via le label indépendant OH!, le premier opus de son trio composé de la batteuse parisienne Anne Paceo et du contrebassiste italien Matteo Bortone. Œuvrant à faire voler en éclat les figures imposées du trio jazz, le compositeur aime bousculer les codes ainsi que surprendre l'auditeur. Il torture et maltraite les sonorités acoustiques de son instrument en l'électrifiant. Distorsion, réverbération, saturation et écho habillent ainsi un jeu inspiré, mêlant sophistication jazz, énergie rock et efficacité pop. Dans cette aventure singulière poussant le niveau des vu-mètres jusque dans le rouge ("Foryourowngood!", "Stabilo", "Shark", "Music By", "Tuesday", "Sveta" et "Memoriam"), la formation nous offre tout de même quelques instants suspendus, de subtiles ballades pleines de tendresse, de romantisme et de sensibilité ("Parturition", "Arp"), parmi lesquelles résonne le vibrant "Soul Eyes" de Mal Waldron.

jeudi 11 octobre 2018

Jacques Schwarz-Bart, Stéphane Galland, Malcolm Braff, Laurent David - Shijin (Alter-nativ/Socadisc)

Jacques Schwarz-Bart, Stéphane Galland, Malcolm Braff, Laurent David - Shijin (Alter-nativ/Socadisc)

Formé par quatre immenses musiciens aux CVs bien remplis, le projet Shijin concentre avec brio l'esprit fusion d'un jazz rock musclé et inspiré, empreint d'influences afro, latines et caribéennes. Résolument contemporain, Shijin rapprochent les cultures en combinant les traditions, les mythes et les folklores. Ce quartet d'exception se compose d'un casting de haut vol, s'y côtoient le vénérable Jacques Schwarz-Bart aux saxophones, le boss du label Alter-nativLaurent David à la basse, le brésilien-magicien Malcolm Braff aux claviers et le polyvalent Stéphane Galland à la batterie. Il délivre une esthétique musicale forte, cohérente, exigeante et fédératrice, flirtant avec un tas d'influences d'ici et d'ailleurs, d'hier et d'aujourd'hui...


La&Ca - Se Souvenir des Belles Choses (Inouïe Distribution)

La&Ca - Se Souvenir des Belles Choses (Inouïe Distribution)

Le batteur carioca Zaza Desiderio, compagnon de route de l'accordéoniste Frédéric Viale, épaulé par la violoncelliste Audrey Podrini, le pianiste Camille Thouvenot et le clarinettiste Vincent Perrier composent le projet franco-brésilien initié en 2012, La&Ca (La bas et Ici en portugais). Délivrant une musique orchestrale envoûtante, combinant jazz, folklores et musique classique, l'ensemble virtuose nous offre un premier opus baptisé Se Souvenir des Belles Choses, recueil attachant et poétique composé de 11 thèmes somptueux et raffinés, où planent une douce mélancolie et une étrange nostalgie. Rythmiques urbaines, ambiances électrisantes aux sonorités rock, mélodies chatoyantes aux accents si familiers et réminiscences cinématographiques 
s'entrelacent ainsi avec une rare intensité...


mardi 2 octobre 2018

Riccardo Del Fra - Moving People (Cristal Records/Sony Music Entertainment)

Riccardo Del Fra - Moving People (Cristal Records/Sony Music Entertainment)


Le monument de la contrebasse Riccardo Del Fra, jazzman d'origine italienne installé à Paris depuis le début des années 80, publiera le 19 Octobre prochain chez Cristal RecordsMoving People. Il succède à My Chet My Song, hommage à son mentor le trompettiste Chet Baker, qu'il accompagna sur scène 9 ans durant. Alignant exclusivement ses propres compositions, le directeur du département Jazz et Musiques Improvisées au CNSMDP, s'est entouré d'un casting intergénérationnel et international de haut vol. Lui qui, par le passé, s'est illustré avec les plus grands, comme Johnny GriffinBob Brookmeyer, Dizzy Gillespie, Art Blakey, Kenny Wheeler ou encore Lee Konitz, a toujours su bien s'entourer. Il le prouve une fois de plus en s'affichant avec les cadors américains Kurt Rosenwinkel à la guitare et Jason Brown à la batterie, le saxophoniste allemand Jan Pax, le trompettiste polonais Tomasz Dabrowski, ainsi que les français Rémi Fox au saxophone et Carl-Henri Morisset au piano. 
A l'image du déchirant "Ressac", inspiré par la terrifiante image de l'enfant syrien échoué sur une plage de Turquie, le jazz de Riccardo del Fra est ici, à la fois puissant, jubilatoire, poignant et délicat, fait d'urgence et d'apaisement. Il est emprunt de gravité et d'engagement, mais aussi de douceur et de profondeur. Un jazz résolument contemporain à l'esprit libre et audacieux, qui donne à voir autant qu'à écouter. 
Largement dédié à ceux qui laissent tout derrière eux en quête d'une vie meilleure ("Moving People"), à ceux qui s'aventurent dans l'inconnu au péril de leur vie ("The Sea Behind") et notamment aux plus fragiles ("Children Walking (Through A Mainefield)"), le projet nous offre heureusement quelques moments suspendus où le ciel semble s'éclaircir. Des instants volés où légèreté, espoir et calme contemplatif ("Ephemeral Refractions""Wind On An Open Book II""Cieli Serini"), se troublent à peine lorsqu'un groove chaud, festif et bienveillant ("Street Scenes") fait irruption.

lundi 1 octobre 2018

Everlast presents Whitey Ford's House Of Pain (Martyr-Inc/Long Branch Records/Modulor)

Everlast presents Whitey Ford's House Of Pain (Martyr-Inc/Long Branch Records/Modulor)

La légende du hip-hop US Erik Schrody alias Everlast, nous présente via son propre Martyr-Inc ainsi que sur le label rock Long Branch Records, son nouvel opus baptisé Whitey Ford's House Of Pain. Leader du collectif House of Pain auteur en 1992 du tube "Jump Around", le rappeur et chanteur à la voix rocailleuse poursuit ses incursions musicales crossover, où se mêlent dans une fusion redoutablement efficace, beats hip-hop, énergie rock, profondeur blues et guitares folk. Puisant son inspiration chez les légendes du rap hardcore telles que Run-D.M.C, Cypress Hill, Ice-T et Gang Starr, mais aussi parmi les figures tutélaires du folk et du rock telles que Johnny Cash, Bob Dylan, The Rolling Stones, Bruce Springsteen ou encore Neil Young, le quinquagénaire trace sa route, imposant respect et admiration.
Nous noterons dans ce 7ième album solo, qu'Everlast invite à sa table deux pointures du milieu, Aloe Blacc, qui dépose ses vocaux soulful dans le bluesy "Slow Your Roll", et Slug, qui impose dans l'émouvant "Oooohh (I Don't Need You)" son flow classieux...