vendredi 29 mai 2020

Modern Nature - Annual (Bella Union/Pias)

Modern Nature - Annual (Bella Union/Pias)

Enregistré à Londres en Décembre 2019, le touchant Annual est le dernier effort de Modern Nature, formation pilotée par le guitariste et chanteur anglais Jack Cooper (The Beep Seals, Mazes et Ultimate Painting). Entouré d'une partie de ses complices déjà présents dans le précédent How To Live sorti en Août 2019, à savoir Jeff Tobias aux saxophones (Sunwatchers) et Jim Wallis à la batterie/percussions (Psychic Markers), il explore une nouvelle palette de sonorités, avec un recueil de 7 ballades folk intimistes et organiques absolument envoûtantes. A paraître le 05 Juin prochain via Bella Union, le disque s'articule autour du cycle des saisons; il repose sur des réflexions poétiques et esthétiques qui éloignent encore un peu plus le compositeur de l'univers psyché 60's qu'il côtoyait dans ses précédents projets. Les ambiances immersives et paisibles que Modern Nature élabore depuis ses débuts, croisent avec brio la folk mélancolique de Nick Drake, le jazz expérimental d'Alice Coltrane et les guitares de Radiohead. Mais une tendance vers plus de douceur et d'évanescence semble se faire ressentir sur ce somptueux mini-album; les partenaires de studio Arnulf Lindner à la contrebasse, Marcus Hamblet au piano et le savoir faire de l'ingé-son Ed Deegan n'y sont pas pour rien. On notera bien sûr la sublime interprétation de la chanteuse de L.A. Kayla Cohen (Itasca) dans le radieux "Harvest", une des pépites du disque à l'instar du poignant "Flourish"...


mercredi 27 mai 2020

French 79 - Joshua (Alter K/Pschent)

French 79 - Joshua (Alter K/Pschent)

Le producteur multi-instrumentiste Simon Henner dévoilait le 08 Novembre dernier son rayonnant Joshua, second opus d'un projet solo fondé à Marseille en 2014, French 79. Salué par la critique lors de la parution de son excellent Olympic fin 2016, la moitié du célèbre tandem phocéen Nasser puise ici son inspiration dans l'univers musicale de son adolescence, celui des années 80 et 90. S'y croisent les influences de pionniers comme Tangerine Dream, Kraftwerk, Cerrone et Soft Machine, avec quelques références à la french touch (Etienne de Crécy, Cassius et Daft Punk en tête) et aux bandes originales de films S.F. tels que WargamesBlade Runner et Rencontres du Troisième Type. Manifeste electro aux nuances pop synthétiques et mélancoliques, Joshua nous embarque pour un road trip électronique contemplatif. Il aligne 13 compositions aux mélodies rétro-futuristes immersives, élaborés à grands renforts de claviers vintage et de leurs sonorités analogiques si entêtantes et familières...


lundi 25 mai 2020

Captain Planet - No Visa (Bastard Jazz Recordings)

Captain Planet - No Visa (Bastard Jazz Recordings)

Le Dj/producteur californien basé à L.A. Charlie Wilder alias Captain Planet publiera le 26 Juin prochain sur Bastard Jazz Recordings son cinquième opus baptisé No Visa, un envoûtant cocktail de sonorités world aux vibrations électroniques dansantes et estivales. Avec ses 13 pépites et presque autant d'invités prestigieux issus des scènes musicales du monde entier, le disque nous immerge dans un melting pot culturel captivant, où les traditions afro-cubaines, congolaises, jamaïcaines, afro-brésiliennes, moyen-orientales et est-africaines résonnent sur des rythmiques urbaines fédératrices. Ambiances dancehallafro house, hip-hop, funk carioca ou encore electronic soukouss se succèdent donc, dans un sublime écrin aux couleurs caribéennes et aux pulsations afro!


mardi 19 mai 2020

JB Moundélé - Afrotrane (Fatto In Casa/Jazz Imaginogène)

JB Moundélé - Afrotrane (Fatto In Casa/Jazz Imaginogène)

Le saxophoniste, compositeur et arrangeur natif de la région parisienne, Jean-Baptiste Dobiecki alias JB Moundélé, met en valeur depuis ses débuts les liens de filiation reliant le jazz à l'Afrique. Compagnon de route depuis près de 20 ans du chanteur de reggae ivoirien Tiken Jah Fakoly, il s'est également illustré auprès des superstars que sont Salif Keita, Oumou Sangaré, Alpha Blondy ou encore Cheick Tidiane Seck. Aujourd'hui, après Révélation, Suites Africaines et Fanka Bi Na, il nous présente son nouvel opus baptisé Afrotrane, un projet enregistré à Cagnes-sur-Mer réunissant les prestigieux Olivier Hutman au piano, Tony Rabeson à la batterie et Marc Peillon à la contrebasse (RIP). Les sonorités ouest-africaines et la musique de John Coltrane s'entremêlent dans un recueil de 12 compositions, dont 3 thèmes de Trane lui-même et 9 morceaux écrits par moundélé n'dombi, le blanc noir en lingala. L'univers musical et spirituel du maître de l'avant-garde est présent bien sûr ("Impressions", "Lonnie's Lament" et "Africa"), comment pourrait-il en être autrement? Mais la sensibilité singulière de JB Moundélé s'exprime également à travers un son riche, expressif et coloré, comme en attestent les radieux et entraînants "Nunkajazz", "Almighty" et "Ghanajazz".


mercredi 13 mai 2020

Gabriel Midon - Imaginary Stories (Soprane Records/Absilone)

Gabriel Midon - Imaginary Stories (Soprane Records/Absilone)

Le musicien multi-instrumentiste basé à Paris, Gabriel Midon nous livrera le 15 Mai prochain via Soprane Records et Absilone son disque Imaginary Stories, un recueil captivant de 13 compositions impressionnistes, inventives et puissantes. Flirtant avec les univers du cinéma, de la musique improvisée, de la chanson et de la musique de chambre, le jazz intimiste et atypique du contrebassiste se charge d'une bonne dose émotions et d'intensité lorsque s'expriment l'exquise chanteuse Ellinoa et le vibrant quatuor que forment les violonistes Antoine Delprat et Anne Darrieu, l'altiste Maria Zaharia et la violoncelliste Louise Leverd. Le guitariste Simon Martineau, le saxophoniste Pierre Bernier et le pianiste Edouard Monnin viennent accompagner la section rythmique que Gabriel mène aux côtés des batteurs Thomas Delor et Baptiste Castets, complétant ainsi un casting à géométrie variable très haut de gamme. Les textes y sont écrits en français et mêlent habilement poésie, métaphysique et philosophie, ils s'accordent à merveille aux harmonies délicates et aux mélodies envoûtantes élaborées pour l'occasion... Sublime!


Various Artists - Sounds Like A Good Time II (Clipp. Art)

Various Artists - Sounds Like A Good Time II (Clipp. Art)

Pour le second volume de sa série de compilations baptisée Sounds Like A Good Time, le label australien Clipp. Art nous offrait le 19 Février dernier une collection de 17 titres inédits, réalisés par des producteurs issus des scènes électroniques du monde entier. On y retrouve comme à l'accoutumé des sonorités house fédératrices aux accents jazzy ("Chief Rocka" du colombien Dj Maybe) et soulful ("Looking For U" de Fourways), rehaussées de nuances acid ("I Can't Stop" d'Howitt) ou bien classic house, comme dans l'excellent "Lemme Tell You" du belge Olivier Verhaeghe. Aux ambiances chill et deep house des immersifs "Toxic (Love Hangover)", "Mantovani I" ou "Ok Right", que l'on doit respectivement à Mike NolanHalvardan & Kayroy et Tilsun, succèdent des atmosphères club du Chicago des années 80 comme "We Smoke", "Surf" ou encore "Haus Angel Music Baby" de DJ Nerdiboy, Slaqk et Pinz & Pelz... Une virée électro pleine de bonnes vibrations!


jeudi 7 mai 2020

Poirier Feat. Flavia Coelho - Café com Leite (Single) (Wonderwheel Recordings)

Poirier Feat. Flavia Coelho - Café com Leite (Single) (Wonderwheel Recordings)


Voilà l'été, voilà l'été...! Avec son petit bijou aux sonorités afro-brésiliennes baptisé "Café Com Leite", le Dj/producteur canadien Poirier tape dans le mille, illuminant notre petit quotidien de confiné d'une pleine lumière estivale. Plutôt bien accompagné, puisqu'il a convié à ses côtés la délicieuse Flavia Coelho, il nous donne un premier aperçu de son nouvel opus intitulé Soft Power, à paraître le 19 Juin prochain sur le label new-yorkais Wonderwheel Recordings... Ça promet!









 


Isthme - Mirages (Kymatic/Inouïe Production)

Isthme - Mirages (Kymatic/Inouïe Distribution)

Le 29 Mai prochain, le tout jeune quintet parisien Isthme publiera via Kymatic et Inouïe Production son premier opus baptisé Mirages, un disque captivant alignant 11 compositions aux mélodies immersives et aux harmonies envoûtantes. Traversé par un tas d'influences qu'elles soient musicales, littéraires ou cinématographiques, le jazz contemporain que la formation imprime tout au long de l'effort, s'inscrit dans une problématique d'ouverture mais également d'introspection, un cheminement intérieur savamment orchestré, conviant l'auditeur à s'interroger sur des notions qui nous sont à tous familières: le temps, la confusion, la paix, la démence ou encore la solitude. Sa poésie folk, ses incursions rock, world et même ses allusions à la musique classique font des merveilles. L'équilibre subtil entre sonorités acoustiques et électriques se manifeste dans des atmosphères aériennes aux textures épurées, où les joutes instrumentales ont lieu sans esbroufes. Le guitariste et compositeur Vincent Arnaud, entouré du saxophoniste Nicolas Gothier, du batteur Corto Vermee, du pianiste Lorenzo Liuzzi et du bassiste Julien Droz-Vincent, nous invitent donc à voyager, ou plutôt à s'évader. Il ne s'agit pas de partir en vadrouille mais plutôt de se poser et de prendre le temps de reconsidérer nos certitudes, qui souvent ne sont qu'illusions.

mercredi 6 mai 2020

Mehdi Nabti & Prototype - Grooves à Mystères (Autoproduction)

Mehdi Nabti & Prototype - Grooves à Mystères (Autoproduction)

Le saxophoniste parisien basé à Montréal Mehdi Nabti, entouré de sa solide formation Prototype, publie son huitième opus baptisé Grooves à Mystères, un album de jazz métissé aux polyrythmies complexes, où les influences free jazz, hard bop et jazz modal se mêlent au lègue de la fusion jazz-rock des années 70 et aux sonorités world héritées de l'Afrique berbère et subsaharienne. Entouré de ses acolytes, le vaillant Nicolas Lafortune à la basse, l'acrobate Bertil Schulrabe à la batterie/percussions et l'élégant Joy Anandasivam à la guitare, le compositeur d'origine algérienne mêle avec audace et maestria la rigueur d'une écriture savante et inspirée à la puissance de l'improvisation et d'un l'interplay sans faille. Belle découverte!



Alain Angeli & Toultoutim - Destination Inconnue (Autoproduction)

Alain Angeli & Toultoutim - Destination Inconnue (Autoproduction)

Le saxophoniste lyonnais basé à Toulouse Alain Angeli présente le troisième disque de son projet Toultoutim, quartet qu'il conduit avec ses complices Xavier Faro au piano, Alain Laspeyres à la batterie et Laurent Guitton au tuba, une présence particulièrement intéressante notamment grâce aux nuances douces et rondes de son cuivre, qui donnent à la formation une signature sonore assez inédite. Après A L'Est paru en 2017 sur le label Cristal Records, Destination Inconnue aligne une série de 9 compositions classieuses et inspirées, affichant un jazz coloré résolument tourné vers le partage et l'ouverture. L'album, traversé d'influences et de sonorités issues de tous horizons, convie l'auditeur à parcourir une série de paysages musicaux touchants et poétiques. Les vibrations world qu'il dégage sont largement portées par les invités Etienne Lecomte à la flûte, Jahanguir Nazir aux tablas et Alaoua Idir au oud...


mardi 5 mai 2020

Hailey Tuck - Coquette EP (Autoproduction)

Hailey Tuck - Coquette EP (Autoproduction)

La chanteuse à la voix de velours Hailey Tuck, texane originaire d'Austin basée à Paris depuis ses 18 ans, nous présente Coquette, un EP à l'esthétique acoustique délicieusement rétro et décalée, qu'elle est allée enregistrer au Pays de Galle. Le recueil réunissant 6 chansons envoûtantes relie avec douceur et raffinement la pop britannique et la variété française aux sonorités jazz, country et folk, le tout largement empreint d'un esprit cabaret au charme vintage intemporel et coquin.
 

Mona San - ~p+n|d•r~ (Alter K/Pschent)

Mona San - ~p+n|d•r~ (Alter K/Pschent)

Les labels Alter K et Pschent dévoileront le 8 Mai prochain le premier opus du tout jeune producteur marseillais Mona San, un album aux déflagrations électroniques aventureuses et futuristes, imprégné par les ambiances Sci Fi d'un cinéma d'anticipation façon Blade Runner, les nébuleuses hypnotiques de Rone ou Massive Attack et les élans hip-hop des puissants courants trap ou dubstep. ~p+n|d•r~ (Pandore) se décline en 15 titres immersifs, sombres et barrés, où les rythmiques se mécanisent, se décousent puis s'affolent, les textures electronica s'évaporent et les sonorités tantôt synthétiques, tantôt organiques, se détériorent dans une esthétique lo-fi hybride et mélancolique. Julien Perrigault dans la vie civile, a convié sur quelques-unes de ses productions les MCs américains Will Metty, Raul Like Paul et CHEF, une valeur ajoutée non négligeable, ainsi que le guitariste toulousain Krose... Un univers singulier à découvrir d'urgence!


lundi 4 mai 2020

Big Funk Brass - Higher (Autoproduction) The Heavy Weights Brass Band

Big Funk Brass - Higher (Autoproduction)

Actif depuis près de 10 ans, le Big Funk Brass ou BFB pour les intimes, publiait le 30 Avril dernier son troisième opus baptisé Higher, un recueil vivifiant aux 11 compositions accrocheuses, dont les saveurs cuivrées héritées de la traditions des Brass Bands de la Nouvelle Orléans (dont le fameux Hot 8 Brass Band), nous mettent du baume au cœur, en ces temps assombris par un confinement qui s'éternise. Teintée de notes funk, jazz et hip-hop, la musique au groove survitaminé et hypnotique que le groupe originaire d'Amiens a su concocter, nous séduit d'emblée. Les vibrations positives et fédératrices émises par nos 8 larrons ont d'autant plus d'impactes qu'elles sont portées - sur deux titres incontournables -  par le flow ravageur du rappeur FP, membre éminent du collectif britannique A State Of Mind, et la voix soulful du célèbre crooner hexagonal, Ben L'Oncle Soul.
Un condensé d'énergie et de bonne humeur qui rappelle les excellents projets: Nola French Connection Brass Band, Surnatural OrchestraYoungblood Brass BandThe Heavy Weights Brass Band ou encore Radio Kaizman!


jeudi 30 avril 2020

Photay - Waking Hours (Mexican Summer/Modulor)

Photay - Waking Hours (Mexican Summer/Modulor)

Le batteur américain Evan Shornstein, alias Photay, publiera le 12 Juin prochain via Mexican Summer son nouvel opus baptisé Waking Hours, un album somptueux aux sonorités electronica immersives et inspirées, questionnant notre époque tourmentée, ses normes sociales aliénantes et ses pressions culturelles assommantes. Le producteur installé à Brooklyn nous offre 10 compositions azimutées, teintées ici d'ambient ou de house music et là, de polyrythmies afro ou d'abstract hip-hop. Ses atmosphères hybrides sophistiquées - élaborées par enchevêtrements de motifs électroniques et acoustiques, organiques et synthétiques - sont traversées d'harmonies mandingues envoûtantes, habillés de synthés Buchla entêtants et habitées par quelques accents pop et quelques vocaux bien accrocheurs.
Evan a convié dans cet univers musical atypique animé par un groove hypnotique aux nuances technoïdes, les excellents Carlos Niño, Michael Lovett (Metronomy), Salieu Suso (joueur de kora gambien) et les chanteuses Felicia Douglass et Kristin Slipp.

Avec son très réussi Waking Hours, Photay nous propose un disque définitivement riche, déroutant et captivant, qui ravira les amateurs d'une musique électronique raffinée et inclassable.


mercredi 22 avril 2020

Guinea Music All Stars - Sewa EP (Foli Son Productions)

Guinea Music All Stars - Sewa EP (Foli Son Productions)

Installé à Paris depuis 2007, le chanteur et guitariste guinéen originaire de Conakry Moh! Kouyaté, publie sur Foli Son Productions, le premier EP de son nouveau projet baptisé Guinea Music All Stars. Dans Sewa, l'artiste entouré de son collectif habillé de nuances afro pop, afro blues, funkrock et hip-hop, se propose de relier pour nous la culture mandingue de sa terre natale à des influences plus contemporaines qui jalonnent, depuis ses débuts, un parcours musical impressionnant. Si les guitar heros d'outre-atlantique Georges Benson, Carlos Santana, BB King et Jimi Hendrix l'ont inspiré, c'est son père et sa grand mère qui lui ont transmis la fièvre musicale, une fièvre entretenue par les légendes de la musique guinéenne que sont Sékou Diabaté, Ousmane Kouyaté ou encore et surtout Sory Kandia Kouyaté. Puis, à partir des années 2000, quelques rencontres décisives avec notamment le bluesman américain Corey Harris, la chanteuse malienne Fatoumata Dawara et le maître de la kora Ba Cissoko, le hisseront définitivement sur la scène world internationale.
Son Guinea Music All Stars, à l'image des mythiques formations Bembeya Jazz et Bala et ses balladins, réunit un casting de haut vol comptant en particulier son frère Petit Kandia et sa sœur, la diva Adama Kouyaté, ainsi que les vedettes Sekouba Diabaté alias Sekouba Bambino et le rappeur Phaduba. 4 titres absolument envoûtants et hypnotiques ("Koun Feko"), mêlant avec brio sonorités acoustiques et électriques (le festif et fédérateur "Sewa" en est un bel exemple), tradition ("Anoudjeli") et modernité, chanson d'amour et textes engagés ("Clandestine")...

lundi 20 avril 2020

Pierre Marcus - Following The Right Way (Jazz Family)

Pierre Marcus - Following The Right Way (Jazz Family)

Le talentueux contrebassiste niçois Pierre Marcus nous revient avec Following The Right Way, un troisième opus personnel, profond et élégant qui succède à l'excellent Pyrodance paru il y a tout juste deux ans. A travers 11 titres dont 6 compositions inédites, 2 arrangements d'une mélodie traditionnelle des Balkans et 3 reprises de standards, il exprime son parcours singulier dans la vie comme dans le jazz, ponctué d'influences majeures héritées des monstres sacrés Thelonious Monk, Charles Mingus et Oscar Pettiford, de figures tutélaires telles que le regretté François Chassagnite et de rencontres déterminantes à l'instar de son épouse, de Philou et de Marie, ou de ses frères du Congo Brazzaville et du Cameroun.

Outre les rapports privilégiés qu'il a su tisser avec des personnages emblématiques, ce sont également des lieux qui ont su retenir son attention de globe trotteur, des destinations marquantes comme la Grèce, la Bulgarie et l'Afrique Centrale, qu'il restitue ici avec brio et émotion.
Animé par un amour inconditionnel pour le bebop, le hard bop ou le free jazz qu'ont façonnées les légendes afro-américaines citées plus haut, et touché par les rythmes et les sonorités venues d'ailleurs, Pierre Marcus a du s'entourer pour l'accompagner dans son périple, d'un casting de haut vol. Le quintet inspiré qu'il forme avec ses fidèles acolytes Baptiste Herbin et Irving Acao aux saxophones, Simon Chivallon au piano et Thomas Delor à la batterie, est enrichi par les interventions subtiles et colorées de Renaud Gensane à la trompette, Alexis Valet au vibraphone, Jeremy Hinnekens au piano et Aleksandar Dzhigov à la cornemuse. Ensemble ils élaborent une "musique puissante, à la fois limpide et complexe, résolument actuelle, bien que prenant ses racines dans la tradition".

Même s'il a choisi Paris comme ville d'adoption, le musicien illustre parfaitement bien ce célèbre adage du Sud de la France: "Passer à côté d'un niçois c'est frôler la perfection" (humour confinée)... Il ne vous reste plus qu'à poser une oreille curieuse sur Following The Right Way qui sortira le 29 Mai prochain chez Jazz Family.

Enzo Carniel House Of Echo - Wallsdown (Jazz&People)

Enzo Carniel House Of Echo - Wallsdown (Jazz&People)


House Of Echo, projet piloté par le compositeur Enzo Carniel, à la croisée du jazz, des musiques contemporaine et électronique, refait surface deux ans après Echoïdes avec un troisième opus baptisé Wallsdown. Fondée en 2012 suite à la rencontre du pianiste installé à Paris avec le guitariste Marc-Antoine Perrio (Marc Buronfosse, ...), la formation repose sur une assise rythmique de haute volée, animée par le contrebassiste Simon Tailleu (Chrystelle Alour, Pierre de Bethmann, Michael Filberbaum, ...) et le batteur Ariel Tessier (Lou Tavano, Paul Jarret, Léa Castro, ...), à laquelle s'ajoute parfois la voix fantomatique de l'artiste américain Bruce Sherfield. Le quartet augmenté nous livre un disque aux mélodies contemplatives et sophistiquées, dont les atmosphères post-jazz ambient et noisy sont gorgées de réminiscences cinématographiques immersives et entêtantes. Textures sonores hybrides, mantras hypnotiques, réverbérations planantes, spectres spoken words et fied recordings rassurants s'entremêlent dans un univers musical envoûtant, poétique et singulier, reliant la Terre à l'Esprit (la pierre à l’électronique).

jeudi 16 avril 2020

Thundercat - It Is What It Is (Brainfeeder)

Thundercat - It Is What It Is (Brainfeeder)

Devenu un incontournable des scènes hip-hop, punk (au sein du groupe Suicidal Tendencies), soul et jazz californiennes, le bassiste, batteur, chanteur et songwriter de Los Angeles, Stephen Lee Bruner alias Thundercat, publiait le 04 Avril dernier son quatrième opus, co-produit avec son fidèle acolyte, l'immense Flying Lotus, également patron de l'excellent label Brainfeeder. Repéré aux côtés des emblématiques Erykah Badu, Kendrick Lamar, Keziah Jones, Kamasi Washington et Childish Gambino (ici présents), l'artiste polyvalent, fantasque et farceur - qui nous fait forcément songer au mythique George Clinton - affiche depuis ses débuts un look hors norme et tape à l'oeil, tout en imposant un doigté virtuose et renversant, accompagné d'une voix bluffante et entêtante.
Le surprenant et cérébral It Is What It Is annonce d'emblée la couleur, refusant toute étiquette, il s'impose comme un disque complètement kitsch et barré, où le musicien aux multiples facettes traite entre autre de la disparition brutale en 2018 de son ami Mac Miller, décès qui l'a profondément marqué. Flirtant avec un tas de sonorités, il garde l’auditeur en haleine avec des titres azimutés, le régalant ici d'un groove frénétique et là d'ambiances chill hypnotiques et sophistiquées d'où se dégage une certaine mélancolie. Ses lignes de basse décapantes, saisissantes et généreuses, ponctuent des compostions expérimentales et avant-gardistes, où influences funk, R&Bpop nippone et jazz fusion façonnent un cocktail détonnant aux saveurs déroutantes.
Entouré d'une myriade de pointures, comptant les brillants guitaristes multi-instrumentistes Steve Lacy (The Internet) et Pedro Martins ou les batteurs Louis Cole (Brad Mehldau) et son idole, Steve Arrington (Slave) - tous deux à l'oeuvre dans le brulant et accrocheur "Black Qualls" - Bruner convie également les MCs Ty Dollar $ign, Zack Fox et Lil B... Que du beau monde!



jeudi 2 avril 2020

Sarah Lancman - Parisienne (Jazz Eleven)

Sarah Lancman - Parisienne (Jazz Eleven)

En Juin dernier, ce tandem envoûtant formé par la chanteuse française Sarah Lancman et le pianiste italien Giovanni Mirabassi publiait Intermezzo, un répertoire de vieilles chansons italiennes au charme ravageur et intemporel, réinterprétées et réarrangées avec brio, tendresse et sensualité. Accompagnée par son mentor, Laurent Vernerey à la contrebasse et Stéphane Huchard à la batterie, la diva nous revient en ces temps moroses avec Parisienne, un recueil captivant de 10 titres savoureux, célébrant l'Amour et la Ville Lumière. Une suite de huit compositions de son cru, chantées en anglais et en français, ainsi que deux reprises particulièrement vibrantes, empruntées à Edith Piaf et Charles Aznavour.
Sa voix de velours, grave et terriblement charnelle, inonde d'une douce vibration ses textes mélancoliques et ses arrangements élégants, où viennent parfois briller le saxophone alto de Pierrick Pedron et l'accordéon de Marc Berthoumieux.
S'il fallait ne retenir qu'un passage du disque, ce serait alors la langoureuse ballade "A New Start"... Une pure gourmandise!


Pierre Drevet, Claire Vaillant, Brussels Jazz Orchestra - EchangƎ (Lilananda/Inouïe Distribution)

Pierre Drevet, Claire Vaillant, Brussels Jazz Orchestra - EchangƎ (Lilananda/Inouïe Distribution)

Enregistré lors d'un concert capté le 27 Novembre dernier au Manège de Vienne avec le concours du label Génération Spedidam, EchangƎ est le dernier opus en date du trompettiste, compositeur et arrangeur français Pierre Drevet. Accompagné par sa complice, la chanteuse Claire Vaillant et le Brussels Jazz Orchestra - qu'il côtoie maintenant depuis près de 20 ans (Ravel 2.0,...) - l'artiste nous y offre un répertoire de sept compositions et un arrangement pour big band au son orchestral absolument captivant, où la chaleur, la virtuosité et le torrent d'émotions que délivrent les cuivres font vibrer nos âmes sensibles au fil d'un swing radieux et généreux, riche de l'héritage légué par les immenses mélodistes de la musique classique du début du XX° siècle et les piliers du jazz moderne.
Date de sortie prévue le 19 Juin 2020.


mercredi 1 avril 2020

MystèreTrio Quartet - Les Ondes Vagabondes

MystèreTrio Quartet - Les Ondes Vagabondes

Rien de mieux, pour se redonner du baume au cœur en ces temps de confinement, que de vibrer au rythme d'un bon swing manouche... C'est ce que nous propose le MystèreTrio Quartet avec son dernier opus baptisé Les Ondes Vagabondes, un titre qui invite à s'évader alors que la plupart d'entre nous est contrainte à rester chez elle!
La formation toulousaine, composée des guitaristes Cyril Salvagnac (à la composition) et Renaud Richermo - tous deux s'illustrant aussi bien aux solos qu'à la pompe - du contrebassiste Fabrice Camboulive et du batteur/percussionniste Laurent Meyer, nous convie donc à déambuler avec elle au fil de ses sonorités festives et fédératrices ("Coming Soon""Gimmicko"), empreintes de réminiscences afro-jazz ("Sota River") et blues-rock ("Manouch' blues"), mais aussi et surtout alimentées de subtils élans gipsy ("El Camino"), tziganes ("Laïka") et latins ("Silatin", "Combi-Tango").


mardi 31 mars 2020

Merakhaazan - Veines (Imago Records/Socadisc)

Merakhaazan - Veines (Imago Records/Socadisc)

Le contrebassiste niçois Jean-Christophe Bournine publiera le 10 Avril prochain via Imago Records le second opus de son projet solo baptisé Merakhaazan. Veines est un recueil étourdissant de 8 compositions aux textures electro-acoustiques saisissantes et sanguines, mêlant à la fois musique classique, expérimentations post-rock, psychédélisme touareg, bande-son cinématographique ("Nosferatu ! Ce nom ne sonne-t-il pas à nos oreilles?", "...comme le Chant d'un Oiseau Mort à Minuit?"), poésie zensensualité latine et réminiscences arabo-andalouses ("Souffle"). Il aligne des jeux d'ambiances intimistes et délicieusement immersives ("Haïku", "La Caresse"), mais affiche également des atmosphères plus tendues et oppressantes ("Erethysme"). Si les sonorités entêtantes qui naissent de la contrebasse à 5 cordes amplifiée et auto-échantillonnée du musicien ("Venin") s'élèvent parfois vers la lumière ("Dernière Danse"), une large part de cet univers mélodique baroque et expressionniste tend à nous immerger dans sa nuit sombre, profonde et agitée ("Morsures", "Sang").

lundi 30 mars 2020

Nicolas Repac - Fleury (Mix et Métisse/Jarring Effects/L'Autre Distribution)

Nicolas Repac - Fleury (Mix et Métisse/Jarring Effects/L'Autre Distribution)

Le guitariste français Nicolas Repac, alter ego d'Arthur H et pilier de la scène electro-jazz hexagonale, nous revient avec le vibrant Fleury, un recueil brûlant de productions hip-hop inspirées qui mêlent avec une rare intensité le rap, le slam, la chanson et les sonorités world, jazz et soul. Composé à partir de 11 textes écrits et interprétés par les détenus de la prison de Fleury Mérogis, le projet nous rappelle bien sûr le Zomba Prison Project de Ian Brennan (2015), enregistré avec soixante pensionnaires de la seule maison d'arrêt de haute sécurité du Malawi.
La poésie qui en découle, brutale, touchante et authentique, interpelle l'auditeur et le confronte à une large palette d'émotions, de vécus et de problématiques (solitude, errance, déracinement, identité, misère sociale et amoureuse...). Sans filet, elle flirte avec l'intime dans une mise à nu sans artifice.

jeudi 26 mars 2020

Yadam - Safeplace EP (Wookaïï)

Yadam - Safeplace EP (Wookaïï)

Désormais basé à Paris, sa ville d'adoption depuis son arrivée en 2017 et son succès retentissant à la Nouvelle Star, l'auteur et compositeur vénézuélien Yadam Andrès semble enfin avoir trouvé - après quelques désillusions - sa voie. Ayant quitté un pays en pleine crise et laissé derrière lui une mère et un frère, il ne lui manque plus à présent que de les avoir auprès de lui, pour enfin goûter à des sentiments qu'il n'a que trop rarement ressenti, la paix, la sérénité et la plénitude. SafePlace est son premier EP, il exprime à travers 5 chansons autobiographiques émouvantes et touchantes, ses colères et ses peines mais aussi l'espoir de connaitre un avenir plus radieux. Avec sa pop mélancolique et aérienne, teintée d'electronica immersive et accrocheuse, sa voix douce, fragile et gorgée d'émotions, le tout jeune Yadam s'inscrit dans la lignée de ces artistes incontournables tels que le britannique James Blake... A suivre!

mercredi 25 mars 2020

Ntoumos - Back To The Roots

Ntoumos - Back To The Roots

Produit et mixé par l'incontournable claviériste Eric Legnini, Back To The Roots est le sixième opus du trompettiste belge d'origine grecque Dominic Ntoumos. Paru fin Février, l'album exprime un retour aux sources musicales du compositeur, qui réactualise rebetikos et chansons traditionnelles tziganes des années 20 à 40, le tout agrémenté d'une énergie rock, de sa touche jazzy et de ses nuances électro. Entouré de sa garde rapprochée composée du batteur Maxime Zampieri, du guitariste Greg Ghainis, du bassiste Javier Breton, du bouzoukiste Evengelos Tsaples et du violoniste/directeur artistique Nicolas Hauzeur, le musicien londonien d'adoption a également convié le joueur de oud algérien Mehdi Haddab, le violoniste roumain Marcel Ramba et le chanteur grec Sotiris Papatrigiannis, un casting solide et pluriel!


The HeadShakers - The HeadShakers

The HeadShakers - The HeadShakers

Les lillois de The HeadShakers publiaient il y a peu leur second opus éponyme, embarquant 12 déflagrations funk électrisantes, aux saveurs cuivrées bien épicées. Après un premier obus lâché en 2015, les 8 musiciens - qui se présentent comme étant des rejetons spirituels d'une union explosive ayant marié The Headhunters à Franck Zappa - persistent et signent, nous livrant un disque décapant, alignant des sonorités savamment orchestrées et boostées aux hormones de croissance. Avec le concours d'invités de marque comme la légende des JB's, le tromboniste Fred Wesley, la chanteuse soulful Dréo et le trompettiste néo-bop de Chicago, Russell GunnThe HeadShakers nous extirpe de la monotonie ambiante en nous inondant de vibrations positives et fédératrices.



mardi 24 mars 2020

Alexandre Herer - Nunataq (Onze Heures Onze)

Alexandre Herer - Nunataq (Onze Heures Onze)

Le pianiste Alexandre Herer, fondateur de la compagnie Onze Heures Onze et du label du même nom (Phonem, Rodolphe Lauretta,...), publiera début Avril son nouvel opus baptisé Nunataq, un recueil de 5 compositions jazz fusion, nourrit de ses rencontres avec l'univers d'artistes singuliers tels que Magic Malik, Olivier Laisney, Jozef Dumoulin ou encore Julien Pontvianne. Armé de son Fender Rhodes et de ses synthétiseurs, le musicien originaire des Yvelines élabore avec ses complices, le bassiste Gaël Petrina et le batteur Pierre Mangeardune musique expérimentale immersive aux nuances free, ambient et noisy. Le trio nous livre dans ce disque résolument ouvert et exigeant des ambiances aériennes souvent angoissantes où le jazz - écrit et improvisé - se heurte à des rythmiques urbaines incisives et des lignes de basse entêtantes. Des nappes électroniques aux textures post-rock oppressantes hantent un disque engagé, habité par l'évocation des grandes étendues gelées du Groenland, immense territoire glacé considéré comme un des "lieux témoins d'un climat passé, résolument menacé par l'homme moderne...". 



lundi 23 mars 2020

Joel Hierrezuelo - Asi de Simple (Continuo Jazz)

Joel Hierrezuelo - Asi de Simple (Continuo Jazz)

Le chanteur, percussionniste, guitariste et pédagogue cubain Joel Hierrezuelo, originaire de la Havane mais installé à Paris depuis la fin des années 90, publiait vendredi 20 Mars dernier son second opus baptisé Asi De Simple. Remarqué notamment au sein de la formation de son compatriote, le pianiste Roberto Fonseca et du célèbre duo malien Amadou & Mariam, il participe également aux projets de nombreux artistes de la planète latin-jazz et musiques du monde, comme Omara Portuondo, Gilles Peterson, Mayra Andrade, Ibrahim Maalouf, Etienne M'Bappe ou encore Véronique Herman Sabin.
Après Zapateo Suite paru en 2018, Joel nous dévoile donc son nouveau recueil aux vibrations positives et fédératrices. Il rassemble 12 titres dont 11 compositions de son cru, inspirées par ses racines afro-cubaines, ses influences world et jazz-fusion. Interprété en quartet, ce disque empreint de spiritualité et gorgé de lumière, est considérablement enrichi par la présence d'une pléiade d'invités prestigieux. En effet, autour de sa garde rapprochée formée par Felipe Cabrera à la contrebasse, Pierre de Bethmann au piano/rhodes et Lukmil Pérez à la batterie, il a convié la flûtiste syrienne Naïssam Jalal, le trompettiste albertvillois Nicolas Folmer ou encore le guitariste maltais Sandro Zerafa...
De quoi illuminer et remplir de couleur notre triste période de confinement!


Daniel Romeo - The Black Days Session #1 (CQFD)

Daniel Romeo - The Black Days Session #1 (CQFD)

Le bassiste belge Daniel Romeo, collaborateur sur scène ou en studio d'une myriade d'artistes tels que Bernard Lavilliers, Liane Foly et Axelle Red ou encore de Paco Sery, Dj Cam, Manu Katché et Mike Stern, a souvent œuvré dans l'ombre demeurant un sideman recherché et un producteur émérite. Aussi bien à l'aise dans le milieu de la pop (directeur artistique de The Voice) que dans celui du jazz (à la section rythmique auprès d'André Ceccarelli), il collectionne depuis près de 30 ans des partenariats plus prestigieux les uns que les autres. Donc quoi de plus logique que faire de son album une ode à l'amitié tissée entre ces musiciens devenus de véritables amis?
Publiant son second disque, 24 ans après le premier et différents projets malheureusement avortés, il dévoile un savoir-faire indéniable, une technicité imparable et une exigence musicale incontestable, alignant 11 titres aux saveurs jazz-funk, dont 10 compositions de son cru, captées en live au studio Da Recording. Enregistré en seulement 4 jours dans son fief à Anderlecht, son intense et brillant The Black Days Session #1 - où s'illustrent aux côtés des incontournables Arnaud Renaville à la batterie, Eric Legnini au Fender Rhodes, Julien Tassin aux guitares et Christophe Panzani aux saxophones, des invités de marque tels qu'Alex Tassel et Flavio Boltro au bugle et à la trompette,(évoluant respectivement dans "The Black Days" et "When You Reveal Yourself"), Toots Thielemans à l'harmonica ("Vincent #1") ou encore Dré Pallemaerts à la batterie ("Pali") - ravira les amateurs d'un groove fiévreux et endiablé ("Escro") habité de sonorités cuivrées ("Fat Cat"), de cordes envoûtantes ("La Valse de Soleil Marijane") et d'un chœur céleste ("Onika"). Électrisant et sévèrement entraînant, The Black Days Session #1 nous immerge également dans un état de profonde mélancolie avec des morceaux comme "On The Edge" ou la vibrante ballade "Vincent #2". Ailleurs, il nous fait songer à l'été qui arrive à grands pas, avec ses ambiances chill apaisantes et pleines de sensualité ("Serenity")...
Un beau voyage!


Henri Texier - Chance (Label Bleu/L'Autre Distribution)

Henri Texier - Chance (Label Bleu/L'Autre Distribution)

De retour à la tête du quintet avec lequel il nous présentait en 2018 le délicieux Sand Woman, l'immense contrebassiste et compositeur Henri Texier  nous adressait le 28 Février dernier son nouveau recueil baptisé Chance. Entouré de Sébastien Texier et de Vincent Lê Quang aux saxophones et clarinettes, de l'incontournable Manu Codjia à la guitare électrique et de Gautier Garrigue à la batterie, le vétéran incontesté de la scène jazz européenne y dévoile une musique aux sonorités riches de multiples influences, d'où s'échappent au gré d'ambiances lunaires ("Simone et Robert") ou de swing solaires ("Pina B."), des notes d'allégresse ("Jungle Jig"), de mélancolie ("Laniakea") et de nostalgie ("Cinecitta") brodées sur des mélodies et des rythmiques entêtantes, gorgées d'émotions ("Chance", "Le Même Fleuve"). On appréciera particulièrement le titre "Standing Horse", une pièce courte qu'il interprète en solo imposant toute l'étendue de sa virtuosité et de sa musicalité!


vendredi 20 mars 2020

Frédéric Favarel Trio & Guest - Fred & (New) Friends (WeSeeMusic/Absilone)

Frédéric Favarel Trio & Guest - Fred & (New) Friends (WeSeeMusic/Absilone)

Le guitariste toulousain Frédéric Favarel nous présentait en fin d'année 2019 son sixième opus intitulé Fred & (New) Friends, un projet élégant et captivant mené avec Gautier Garrigue à la batterie et Nicolas Moreaux à la contrebasse. Considéré comme un coloriste de la six cordes à la richesse de jeu d'une rare finesse, il a voulu dans ce clin d’œil au troisième album sous mon nom Fred & Friends sorti en 2001, revenir à la pratique d'un jazz plus intimiste et acoustique. En effet, après s'être illustré dans son précédent Jazzpop - avec le pianiste Frank Woeste et Luc Isenmann à la batterie - dans un répertoire plus électrique et rock'n roll, il renoue avec la tradition du trio guitare/contrebasse/batterie pour célébrer l'approche musicale d'une de ses influences majeures, celle de l'emblématique Bill Evans. Ce sont bien les aspects mélodiques, rythmiques et harmoniques du jeu du pianiste qui ont inspirées notre vétéran de l'Orchestre National de Jazz (sous l'ère de Laurent Cugny). Partenaire des plus prestigieux jazzmen de l'hexagone comme Stéphane HuchardRené Urtreger, Christophe MarguetRichard Bona, Jean-Pierre Como, Louis Winsberg ou encore Christian Escoudé, il exprime dans ce recueil de 11 thèmes mêlant arrangements de standards et compositions originales, son goût du risque, de l’interactivité et de l’improvisation. La compositrice Carine Bonnefoy s'invite au piano sur "Wait", "Fake Blue" et "Pour j. A", apportant à l'ouvrage une touche orchestrale aérienne et vibrante.


jeudi 19 mars 2020

Youpi 4tet - Mozaïc (LB Music/UMV Distribution)

Youpi 4tet - Mozaïc (LB Music/UMV Distribution)

La flûtiste bordelaise Emilie Calmé, qui publiait il y a pratiquement un an son album Flûte Poésie nous revient dans un étonnant projet baptisé Mozaïc. Avec l'harmoniciste Laurent Maur, le bassiste Ouriel Ellert et le batteur Curtis Efoua, elle forme le Youpi 4tet, un groupe insolite dépourvue d'instrument harmonique où la flûte traversière, le bansuri et l'harmonica créent des vibrations sonores inédites et envoûtantes (bien que parfois incisives), portées par une section rythmique élégante, virtuose et redoutable. Le Youpi 4tet fusionne ici ses influences jazz, funk, rock et electro, élaborant avec brio des mélodies hypnotiques et souvent radieuses aux délicates saveurs world.




Manuel Adnot et Macadam Ensemble - Amor Infinity (Fo Féo/Caroline International)

Manuel Adnot et Macadam Ensemble - Amor Infinity (Fo Féo/Caroline International)


Amor Infiniti est un projet singulier rassemblant les chants vibrants du Macadam Ensemble - un chœur de 8 voix dirigé par Etienne Ferchaud - et le jeu expérimental du compositeur et guitariste virtuose, Manuel Adnot. Cette oeuvre immersive, mélancolique et hypnotique  - aussi bien musicale que scénographique - qui décline au fil de 4 titres fleuves ses nuances ambient et noisy, puise ses références dans les paysages sonores éthérés du rock avant-gardiste islandais (Sigur Ros) et dans la tradition des chants grégoriens. L'artiste évoque également les influences de la littérature japonaise et de la pensée du philosophe et romancier Maurice Blanchot... Un disque taillé pour l'évasion en solitaire, loin du tumulte et des turpitudes de la vie. Idéal en somme pour nous accompagner dans notre retraite forcée! Moment bien étrange que ce confinement que nous sommes en train de partager, chacun depuis son chez-soi.

mercredi 11 mars 2020

Ozma - Hyperlapse (Cristal Records)

Ozma - Hyperlapse (Cristal Records)

Très loin des sentiers battus, Ozma - quintet piloté par le batteur Stéphane Scharlé - nous convie à l'accompagner dans son périple singulier vers des destinations bien connues pour certaines, et plus insolites pour d'autres. Enchaînant 10 titres où s'alignent des paysages musicaux envoûtants et immersifs, Hyperlapse (7° album studio de la formation jazz-rock strasbourgeoise) fut élaboré par son compositeur comme un carnet de route, retraçant les différentes escales où se sont produits nos 5 complices en 2018, lors d'une tournée auréolée de succès. Les ambiances cosmiques et hypnotiques du disque - où les folklores d'Europe, d'Asie et d'Afrique se heurtent volontiers au psychédélisme  et aux cocottes funky du guitariste Tam De Villiers, comme aux textures électroniques nébuleuses et cuivrées de Guillaume Nuss et de Julien Soro - emballent l'auditoire et lui donnent le vertige!
La bouillonnante section rythmique que mène Stéphane avec le bassiste Edouard Séro-Guillaume est l'assise idéalement taillée pour soutenir cette effervescence sonore inspirée et pleine de folie.


mardi 10 mars 2020

Hila - 21 (Underdog Records/Bigwax Distribution)

Hila - 21 (Underdog Records/Bigwax Distribution)

Le 14 Février dernier, David kiledjian alias Dawatile, producteur multi-instrumentiste à l'origine du projet lyonnais future soul Dowdelin, nous revenait chez Underdog Records avec 21, premier opus du tandem Hila, qu'il forme avec le violoncelliste arménien basé à Los Angeles, Artom Manukyan. Tous deux rassemblent avec brio leurs identités respectives, fusionnant les cultures hip-hop et jazz de l'un aux musiques savantes et folkloriques de l'Arménie des années 80 de l'autre. Le résultat est absolument convainquant, flirtant avec le raffinement et la poésie des sonorités caucasiennes, le duo élabore des titres immersifs aux rythmiques entêtantes, riches d'ambiances imprégnées d'abstract hip-hop, de beat music et d'electronica. Des invités de marque figurent au casting de ce bien bel objet, comme l'immense Miguel Atwood-Ferguson (violoniste-polyinstrumentiste californien ayant, entre autre, collaboré avec Cinematic Orchestra, Flying Lotus, Anderson Paak, Thundercat, Hiatus Kaiyote, Gaby Hernandez,...), le maître multi-flûtiste de Yerevan Norayr Kartashyan (proche collaborateur du pianiste jazz Tigran Hamasyan et du percussionniste Arto Tunçboyaciyan), le poète slammeur basé à Atlanta Jon Goode et la chanteuse pianiste vivant à Brooklyn, Areni Agbabian.


Féloche and The Mandolin' Orchestra - Féloche and The Mandolin' Orchestra (Silbo Records/Absilone)

Féloche and The Mandolin' Orchestra - Féloche and The Mandolin' Orchestra (Silbo Records/Absilone)

Après Chimie Vivante paru fin 2018, le chanteur multi-instrumentiste Féloche nous revenait le 14 Février dernier avec un nouvel opus majestueux et accrocheur, enregistré avec un orchestre à plectre rassemblant pas moins de 13 musiciens et musiciennes (mandolines, mandoles, guitares et contrebasse) dirigés par Florentino Calvo et où a participé, sur un des titres phares, la franco-italienne Christine Herin, rebaptisée tout récemment Dolche. Rompant un temps avec l'esprit rock et les cordes électrifiées de ses précédents efforts, l'artiste facétieux nous livre un recueil acoustique de 10 morceaux touchants et poétiques, emplis de sincérité, de romantisme et d'une tendresse hautement contagieuse. Survolé par les spectres bienveillants des emblématiques Léo Ferré ("Mes Petites Amoureuses"), Bourvil ("La Mandoline"), Hubert Mounier de l'Affaire Louis Trio ("Chic Planète") et Dalida ("Bambino"), Féloche and The Mandolin' Orchestra nous immerge dans un univers étincelant où complainte napolitaine, variété française et musique pop des années 80 se mêlent à une folk orchestrale et lumineuse arrangée avec brio par Vincent Beer Demander, qui signe d'ailleurs la musique de l'étonnante "Ouverture à la Féloche". 
L’enivrant "Tara Tari", déjà présent dans Chimie Vivante, est un des autres moments forts de cet album incontournable qui ravira les mateurs de chansons à texte et d'ensembles à cordes pincées.


vendredi 6 mars 2020

Les Enfants d'Icare - Hum-Ma (Déluge/Socadisc/Absilone)

Les Enfants d'Icare - Hum-Ma (Déluge/Socadisc/Absilone)

A vrai dire, je ne m'attendais pas à battre la cadence avec Hum-Ma, premier disque d'un projet acoustique surprenant, ambitieux et vibrant, orchestré par le violoniste et compositeur Boris Lamérand. Et pourtant!

Leader du quatuor à cordes Les Enfants d'Icare - que nous avons également croisé dans le Theorem de Joy au côté de Thomas Julienne en 2018 - cet instrumentiste hors paire est épaulé par ses complices Antoine Delprat, un autre violoniste familier de la scène jazz hexagonale, l'altiste Olive Perrusson et le violoncelliste Octavio Angarita. Sans batterie ni percussion, le quartet parvient a développer des caractéristiques rythmiques insoupçonnables pour une formation de ce type, ancrée dans une tradition classique vieille de plus de 300 ans, mais définitivement marquée par l'actualité de ses pulsations, de ses expérimentations mélodiques et harmoniques. Influencée par l'immense répertoire classique du XX° (Ravel, Bartok...) et contemporain ("Greenwitch (Hommage à Olivier Messiaen)"), les folklores du Moyen-Orient ("Daf Algan"), des Balkans ("Geamparale") d'Irlande ("Sheebeg and Sheemore") ou d'Inde ("Loin de Shandhigar"), le jazz ("Insomnia", "Gizmo"), le rock et la pop, la musique des Enfants d'Icare a su mûrir sur scène durant près de deux années avant d'être enfin, et pour notre plus grand plaisir, gravée dans le marbre.

Nous noterons sur 3 titres les participations de deux invités exceptionnels, Carine Bonnefoy au piano  (Didier Lockwood, Henri Texier, Kenny Wheeler, Sarah Lazarus...) et Clément Caratini à la clarinette basse (René Urtreger, son père Patrice Caratini, Marc Ducret...).


jeudi 5 mars 2020

Christophe Marguet Quartet - Happy Hours (Mélodie en Sous-Sol/L'Autre Distribution)

Christophe Marguet Quartet - Happy Hours (Mélodie en Sous-Sol/L'Autre Distribution)

Le batteur Christophe Marguet nous revient en quartet avec Happy Hours, un recueil émouvant de 12 compositions riches et élégantes, où un jazz généreux et protéiforme se nourrit habilement de la rigueur des musiques classique et contemporaine, ainsi que des influences plus piquantes du rock et de la chanson. Remarqué ces derniers temps aux côtés des saxophonistes Daniel Erdmann (Das Kapital) et Sébastien Texier, mais aussi des contrebassistes Claude Tchamitchian et Henri Texier, il s'entoure ici du trompettiste Yoann Loustalot - un de ses fidèles acolytes dans l'excellent projet Old and New Songs paru début 2018 - et convie également le prolifique pianiste Julien Touéry, un partenaire de longue date du saxophoniste Emile Parisien. Pour l'épauler à la section rythmique, il a invité une vieille complice, la contrebassiste Hélène Labarrière - musicienne que l'on a notamment croisé dans le 4tet du violoniste Jacky Molard. Ensemble, ils nous livrent un disque envoûtant et gorgé de vibrations positives ("Organic"), où l'écriture et l'improvisation s'entremêlent librement dans des moments de fête ("Dear Don") parfois hypnotiques ("Happy Hours"), comme dans des passages plus mélancoliques ("Beauté Cachée") et intimistes ("Immersion")...