jeudi 9 mai 2019

Anne Paceo - Bright Shadows (Laborie Jazz)

Anne Paceo - Bright Shadows (Laborie Jazz)
La batteuse parisienne Anne Paceo, que l'on avait remarqué il y a peu aux côtés du pianiste strasbourgeois Christophe Imbs dans son dernier For Your Own Good! et de l'incontournable saxophoniste Raphaël Imbert dans Music Is My Home – Act I, nous présente son captivant Bright Shadows, un album dense, riche et contrasté où la musicienne, assumant désormais son chant, nous offre une large palette de sonorités et d'influences. Folk, post jazz ("Calle Silencio"), pop ("The Shell"), musique minimalisteblues rock ouest-africain ("Nehanda") et électro ("Jasmine Flower") s'entremêlent ainsi dans un recueil émouvant de 9 compositions aux grooves hypnotiques et polyrythmiques, des titres gorgés d'émotions ("Hope is a Swan", "Contemplation"), d'énergie ("Bright Shadows") et de vibrations soulful ("Stranger""Tomorrow"). Alliée aux voix vibrantes d'Ann Shirley et de Florent Mateo, s'appuyant sur l'écriture de Sandra Nkake, Marion Rampal et Diana Trujllo, Anne a également su bien s'entourer sur le plan instrumental. S'illustrent en effet les précieux et fidèles Pierre Perchaud à la guitare, Tony Paeleman aux claviers (tous deux partenaires, entre autres, de Sonia Cat-Berro et Karl Jannuska) et Christophe Panzani au saxophone (tête pensante du trio Thiefs, complice de Jean-Pierre Como et membre du Srdjan Ivanovic Blazin' Quartet), ensemble ils nous livrent un disque plein d'émoi et d'audace où planent des spectres bienveillants, ceux par exemple de James Blake, Thom Yorke et Cinematic Orchestra, mais aussi de Steve Reich et John Coltrane.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire