mardi 16 avril 2019

Abd Al Malik - Le Jeune Noir à l’Épée (Pias)

Abd Al Malik - Le Jeune Noir à l’Épée (Pias)



Abd Al Malik nous revenait le 27 Mars dernier avec Le Jeune Noir à l’Épée (Vol.1), projet ambitieux aux multiples facettes qui se décline sous plusieurs formes d'expressions artistiques. Le célèbre rappeur, slameur et essayiste né à Paris mais strasbourgeois d'adoption, y présente un livre (Flammarion/Présence Africaine) - pensé comme "un long poème sur l'identité à l'ère de la mondialisation" - doublé d'un disque élaboré avec le soutien de fidèles acolytes, le compositeur et producteur Bilal Al Aswad, l'immense pianiste Gérard Jouannest (RIP) et le vétéran de la scène techno hexagonale Scan X. L'oeuvre est également mise en scène dans un spectacle conçu avec le chorégraphe burkinabé Salia Sanou. Ce dernier fut joué au musée d'Orsay début Avril à l'occasion de la grande exposition Le Modèle Noir, de Géricault à Matisse (visible du 26 mars au 21 juillet 2019), un événement rassemblant des pièces emblématiques de la création artistique du monde occidental de 1848 à 1914, qui ont profondément bouleversé le poète alsacien aux racines congolaises. Mais c'est plus particulièrement une toile qui le bouleversa, celle de Pierre Puvis de Chavannes (artiste incontournable du XIX° siècle et reconnu comme l'un des précurseurs du symbolisme), un chef d'oeuvre de la période orientaliste datant de 1850.
Abd Al Malik l'utilise comme le point de départ d'un récit autobiographique, celui d'"un jeune noir, à peine sorti de prison, dans sa cité HLM." Comme il le dit si bien lui-même, "l'histoire de ce jeune noir est entrecoupée, fractionnée. C'est une rébellion rythmée, déclamée, rappée, slamée et chantée sur une musique noire, blanche, métisse, ancienne et moderne, faite de fragments mélodiques, d'échantillons musicaux disparates, dont la mise en relation accidentelle et inattendue verra surgir, contre toute attente, du nouveau et de l'harmonieux."
En studio, pour accompagner son slam et sa scansion si reconnaissables, l'auteur a convié le rappeur et acteur Mattéo Falkone qui vient poser son flow assassin auprès de la voix soulful de la chanteuse R&B Wallen. Ses textes poétiques nourris par le spleen de Charles Baudelaire, les écrits de James Joyce et Patrick Chamoiseau, la philosophie d'Edouard Glissant et Albert Camus, comme ses thèmes engagés, toujours brûlants d'actualité ("La Vida Negra (Aquarius)", "Prélude - Justice pour Adama", "Eux"), expriment les maux d'une société glissant vers les extrêmes et les radicalités, une société où les gens s'accusent mutuellement, se pointant du doigt et oubliant les leçons de l'histoire.
Entre nappes immersives de piano du co-compositeur de Brel, instrumentations urbaines aux sonorités hip-hop et afro-caribéennes, field recordings et a cappellaLe Jeune Noir à l’Épée nous offre une rencontre pleine d'humanité entre culture hip-hop, savoir littéraire et art pictural...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire